Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié
Eric Dupond-Moretti - Directs du droit

Dan Millman - Le guerrier pacifique
 

24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 15:17

Un exemple de bon film flingué par son scénario ? Enfant 44

 

Tom Hardy dans "Enfant 44"

 

Plutôt bien joué (pour les personnages principaux), globalement bien réalisé, avec de belles images, assez réalistes côté décors et costumes.

 

Et puis un scénario imbécile qui fait qu'au final je n'en retiens rien, ou presque. Mention spéciale pour le trait excessif sur les méchants soviétiques (on délaye à outrance quelques vérités sur la surveillance/paranoïa et sur les crimes passés sous silence pour des motifs politiques). Et des personnages secondaires quasi-inutiles et inintéressants.

 

Il faudrait voir ce qu'il y avait dans le livre pour comprendre si c'est l'adaptation qui est ratée ou si c'est le livre lui-même qui portait le ver malicieux.

 

Je me suis retrouvé devant ça en découvrant avoir gratuitement accès à canal plus (une promo sûrement) ce qui m'a conduit à satisfaire ma curiosité de voir comment avait été traité le sujet intéressant sur le papier, mais très éthéré dans le film, de la série de meurtres de l'ogre de Rostov.

 

C'est irritant, je suis sûr qu'il y avait mieux à faire que de sortir quelque chose d'aussi faible, mais néanmoins "pas mal", avec un casting aussi large, des moyens, du fond, de la technique...

 

Pour aller plus loin :
Critique en ligne sur le site de télérama

Publié par comprendre - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Rosalia 28/04/2016 11:40

Bonjour à vous deux, comprendre et cratès, mais comment trouvez-vous le temps de lire tout ça ? c'est quoi votre recette magique ? Je viens à peine d'allumer mon pc et debout depuis 06h00 pourtant .... et je vais devoir le fermer pour continuer mon travail quotidien. C'est vraiment des vacances la vie d'une femme en vacances ? J'ai l'impression que ces deux mots, femme et vacances, sont deux antonymes. Bonne journée.

comprendre 28/04/2016 14:29

Je ne suis pas un très grand lecteur, mais je veux bien partager avec toi quelques points qui me semblent utiles. La régularité de l'acte me parait importante, c'est à dire de lire un peu presque tous les jours, ne serait-ce qu'une dizaine de pages, cela permet d'avancer dans le livre, de conserver un lien avec son contenu, et d'entretenir la dextérité du lecteur (notamment la vitesse). Je trouve intéressant d'avoir un moment de la journée qui est un rendez-vous dédié à la lecture, par exemple de dire qu'entre telle heure et telle heure "je lis" et de ne faire que ça ; pour ma part, je le fais par période juste avant de partir travailler quand tout est prêt, que mon esprit est frais et dispo et que je n'ai plus qu'à mettre un coup de clé lorsque l'heure de partir arrivera. Enfin, mais ça cela dépend de chacun, ne pas persister dans la lecture d'une œuvre avec laquelle on n'accroche pas (c'est valable aussi pour les films) : s'il faut lui laisser sa chance et ne pas la virer au bout de 20 pages, il ne faut pas non plus la subir pendant d'interminables heures, si ce n'est pas satisfaisant, on passe à autre chose, sans scrupule, il y a suffisamment à lire sur la terre pour ne pas s’embarrasser et traîner sa lecture comme un boulet pendant des semaines. Quant aux journées libres où l'on ne fait rien de productif, ou presque, je crois que c'est notre lot commun, homme comme femme, l'idée est qu'il faut les "rentabiliser" aux mieux ses loisirs et que ces situations deviennent les moins fréquentes possibles.

Cratès 27/04/2016 19:18

Je ne connais pas du tout, le sujet est très intéressant et assez inédit. Je viens de le télécharger d'ailleurs.

Sacrée hasard, je viens de commander chez mon libraire le même livre de Paul Veyne que tu es en train de lire, conseillé par un collègue.

Bonne soirée

comprendre 28/04/2016 14:16

Bonjour Cratès, il faudrait le voir en version originale sous-titrée par contre, c'est déjà un peu le bordel côté linguistique en VO alors je n'imagine pas en VF. Ton collègue t'a bien conseillé pour "Quand notre monde est devenu chrétien - 312-394", le livre est écrit par un auteur qui a une très grande culture de l'Antiquité et qui a approfondi de nombreux sujets qui s'y rapportent, mais le livre est très accessible, d'une érudition discrète et la thèse principale qui y est développée me parait tout à fait convaincante. Je te suggère juste de t'accrocher sur les 15 ou 20 premières pages, il y a une petite pente légèrement abrupte. On pourra se reparler du livre quand tu l'auras vu, si tu le souhaites évidemment !

Rosalia 25/04/2016 02:50

Merci tout d'abord pour le lien que vous avez laissez sur mon overblog, et pour votre visite aussi.Je vous en ai laissé un aussi là-bas.
Quand au livre Enfant 44 j'ai le vague souvenir d'avoir peut-être essayé de le lire mais sans y avoir trouvé d'intérêt.
Je vous souhaite la bienvenue à nouveau sur over-blog et une excellente semaine espérons le.
Bon départ en tout cas avec cette critique cinématographique d'un excellent ton littéraire.

Cratès 30/04/2016 23:06

Je rejoint comprendre dans son propos sur la lecture. Régularité, comme un rendez-vous personnel. Ne pas se faire violence mais laisser sa chance au livre (bien formulé), car on ne sait jamais, après quelques dizaines de pages d'un livre qu'on juge un peu plat, la révélation peut arriver.

Pour ma part, je suis un couche tard (voire très tard) et un lève tôt (avec une pause sieste d'une heure à mi journée), la lecture y a une part certaine.

Cratès 30/04/2016 22:58

J'aurai le livre bientôt, un ami doit aller me le chercher, En attendant, je suis sur le dernier de Jean d'Ormesson ("Je dirai malgré tout que cette vie fut belle"). Sacré santé et fraicheur d'esprit lors de son passage dans "la grande librairie"en janvier dernier !

comprendre 28/04/2016 13:58

Bonjour, je viens de lire une critique ancienne chez telerama (j'ai rajouté le lien à la fin de mon article) et ce qui y est dit ne dénote pas avec ce que j'ai écrit sur le film enfant 44. C'est déjà bien d'avoir croisé le livre, même si la rencontre n'a pas été concluante, pour ma part je n'ai pas le souvenir qu'on m'en ait parlé un jour. Merci pour la critique positive !