Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié
Eric Dupond-Moretti - Directs du droit

Dan Millman - Le guerrier pacifique
 

26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 20:54
Vous avez peut-être déjà joué à Devinettor ?

Découvrez la nouvelle version : Akinator !

C'est stupéfiant ;)

Je me fais discret ces jours-ci car je suis en train de gérer avec précaution une affaire personnelle : je cherche à obtenir ma mutation professionnelle dans un autre département sur un poste potentiellement intéressant mais "on" cherche à me retenir. Du coup, je tape aux portes qui vont bien pour mettre un maximum de chances de mon côté. C'était la page ma-vie.fr

Exprimez-vous : vous êtes au salon de l'agriculture et soudain, le Président de la République vous tend la main ! Que lui dites-vous ? On l'a vu, un "type" lui a dit : "ne me touche pas, tu me salis". Mais vous ? En une phrase, vous devez dire quelque chose d'efficace, de perspicace, de marrant ou autre. Quoi ?

bonjour.jpgA vous de jouer !
"Bonjour !"

Vous avez dit :

Plumedoie (http://plumedoie.bloguez.com)
La moindre des politesses est de toucher la main aussi et pas dire un mot si on est pas d'accord avec lui! Ou lui faire part de ses griefs ??


Je suis d'accord, la moindre des choses est de serrer la main du Président, la fonction est hautement honorable. Maintenant, si on n'est pas d'accord avec sa politique ou sa méthode, le mieux est encore de s'éloigner. L'invective n'apporte rien sur le plan démocratique. Un peu moins d'un français sur deux n'a pas voté pour Monsieur Sarkozy au deuxième tour des élections présidentielles, imaginez donc ce que serait les "bains de foules" si tout le monde faisait part de ses griefs : un "bonjour", un "connard", un "bonjour", un "connard" etc... ;)

Trazom (http://nosce-te-ipsum.over-blog.fr)
un truc du genre "Fi, monsieur, ne me touchez point la main, vous venez de tripoter le cul du cochon, vous risquez de me salir !"

Antiochus (http://www.antiochus.org)
je crois que j'aurais regardé droit devant moi (je mesure 1.86) et donc je ne l'aurais pas vu (ce qui l'aurais vexé également).

Anne (http://atmosphere88.bloguez.com)
" Pardon, j'ai les mains sales " " ah je ne vous pensais pas si grand Mr Le Président " ;)

Mais quelle imagination ! J'avoue que dans l'agressivité le "tu m'salis" a mis la barre assez haut.

Publié par comprendre - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Juan-Olaf 12/03/2008 07:44

Je me demande régulièrement ce que je ferais devant notre président : Je propose de m'approcher de Sarko en fintant le désir de lui serrer la main et au moment où il tend la sienne, je retire ma mimine pour la passer dans mes cheveux. Petite variante : je retire ma main en disant "Garde ta main pour pisser". Quand j'étais petit on faisait dans la cours de la récré et comme Mr Sarkozy est tout petit, ça tombe bien...

Adri 01/03/2008 12:10

Une sacré affaire cette histoire là !+

Psykotronik 28/02/2008 22:33

Salut Comprendre. Dans ce cas de figure, je broierai la main de Sarko. Comme ça il se souviendrait de moi pour le reste de la journée ^^ Excellent le Akinator ! Bonne nuit. @++. Psyko

Atma 28/02/2008 18:25

Hello comprendre. Merci pour le lien d'Akinator, c'est étonnant. Bon courage pour la négociation de ta mutation, à bientôt.

Bool 28/02/2008 11:28

Je suis contre la politique Sarko aussi je n'ai aucune envie de lui serrer la main. et donc, je ne vois ce que je ferai dans la foule à l'attendre lol ;-)Bises,Bool