Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié
Eric Dupond-Moretti - Directs du droit

30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 16:11
Les médias essayent actuellement de créer une polémique autour de cela : une assistante sociale a dénoncé à la police un sans-papier qu'elle avait rencontré dans le cadre de son travail. Le secret professionnel aurait dû primer, et rien ne la contraignait à dénoncer cet homme.

Je vais vous dire ce que j'en pense : je m'en fout complètement.

Mais j'offre à votre lecture réservée une autre histoire, un peu plus surprenante...

Dans une vie (professionnelle) antérieure, j'ai été amené à connaître une situation où des sans-papiers souhaitaient inscrire leurs enfants dans une école rurale.

Le personnel administratif de la collectivité en charge de l'école avait sollicité les avis juridiques de l'Etat pour savoir s'ils avaient l'obligation ou non d'inscrire les enfants. Je ne peux pas trop en dire, mais on les sentait  plutôt motivés pour se décharger de ces "gens là". Mais, quelle que soit la situation administrative des parents, ils avaient l'obligation d'inscrire les enfants. La collectivité avait alors fait traîner les choses, espérant que les parents n'insisteraient pas...

Que nenni ! Les parents sont revenus, aidés ce coup-ci par un réseau associatif spécialisé dans le droit à la scolarisation.

Tenez-vous bien... la collectivité a alors saisi les renseignements généraux pour leur signaler l'affaire... Pas les gendarmes ou le service "étrangers" de la préfecture, mais les RG ! Rappelons quand même que l'histoire administrative des RG a démarré sous Vichy.


"C'est français, c'est la police française !"


Notez bien que je n'ai rien contre les RG, c'est la dynamique intellectuelle de la collectivité que j'ai trouvé plutôt malsaine...

Publié par comprendre - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Psykotronik 02/07/2008 13:08

Salut Comprendre,putain c'est vraiment dégueulasse ce que tu nous racontes là : Hergé, le papa de Tintin et de Milou, empêche des enfants de sans-papiers (pour se torcher c'est pas facile en plus) d'aller à l'école, et en plus il est aidé de Gérard Jugnot et de la troupe des Choristes ! Tout fous le camp, ou alors j'ai pas tout compris ^

comprendre 03/07/2008 13:05


Non non, t'as tout juste, Hergé est un salop ! :) A plus ! PS : pour la petite histoire, les RG ont fait une "note" et point barre. C'est (c'était) leur boulot : le renseignement administratif.


Argi 01/07/2008 22:46

Bonsoir Comprendre. Voilà l'esprit de l'éducation nationale encore de nos jours ...selection , priorité, et pour les autres  pas de place ,débrouillez-vous...Cet esprit archaïque qui prend des ampleurs de régression à faire peur pour la future génération de France. A bientôt. Bises d'Argi

comprendre 03/07/2008 13:04


Là, il s'agissait de la collectivité en charge de la gestion de l'école. Je pense que l'équipe éducative (direction de l'école) connaissait ses obligations et n'avait pas d'approche particulière de
la situation. Pour ce qui est de l'abandon des jeunes en difficulté scolaire, je ne suis pas de ce point de vue, il y a bon nombre de dispositifs d'aides pour les enfants en difficulté (RASED,
soutien, accompagnements...).


elwood 01/07/2008 11:03

Hello.
En France la délation est une coutume nationale depuis Vichy, même avant.
On devrait en faire une discipline olympique, la on aurait des médails.
Amitiés.

comprendre 01/07/2008 13:07





chibi_esukarugooo 30/06/2008 19:29

il y a peut-être de plus en plus de gens "ouverts" mais les gros cons sont toujours aussi cons....oui je suis très énervée ;)je viens de voir une ènième émission sur les trans et les homos pleine de propos insidieusement homophobes, alors bon.CROTTE !!! xD

comprendre 01/07/2008 08:11



Souviens-toi des manifestations contre le PACS, c'était il n'y a pas si longtemps, ces personnes là n'ont pas pu changer du tout au tout. Je crois bien qu'il va falloir faire avec encore un
moment.