Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié
Eric Dupond-Moretti - Directs du droit

12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 10:10
Encore un article bien racoleur puisque nous allons parler "Lupanar", qui est l'appellation antique des maisons closes. Le mot est resté dans la langue française puisqu'il est utilisé en argot pour désigner... la même chose ;)

Les prostitués de l'antiquité romaine étaient appelé(e)s "Louves" (Lupae), expression imagée pour désigner leur appétit dévorant pour les activités sexuelles ou en référence à leurs appels sonores (racolage) que l'on rapprochait du cri du loup en rut. C'est de ce nom, "Louve" (Lupa), que l'on a créé le terme de "Lupanar" désignant le lieu où ces hommes et ces dames exerçaient leur activité.

Le lupanar est donc, étymologiquement, l'antre de la louve et, pratiquement, un bordel :)


Lupanar de pompeiLupanar de Pompéi (sur la gauche) - source


Nous parlions, il y a quelques jours, de Pompéi : il se trouve que le lupanar le plus célèbre y fut découvert en 1861. Contrairement à ce qui est écrit un peu partout sur Internet, Pompéi ne comporte que deux "vrais" lupanars, les autres lieux de commerce sexuel étant des formes moins abouties de bordel, des auberges adaptées pour la plupart, où l'activité principale était le débit de boissons chaudes ou froides et, accessoirement, la prostitution dans une ou deux chambres à l'étage. C'est notamment le cas du Thermopolium d'Asellina.

Le lupanar de Pompéi est situé à l'intersection de deux ruelles, dont la bien nommée "via del lupanare" ;) Les prostitués étaient autorisés à racoler les passants mais en restant dans la rue d'implantation du lupanar. Deux entrées permettaient d'y accéder, les "chambres" du rez-de-chaussée étant situées de chaque côté du couloir principal.

Le lupanar possède 10 chambres dont les plus classieuses sont situées à l'étage. Les murs y sont décorés de scènes érotiques qui, vraisemblablement, avaient pour objet de stimuler les clients ou, selon certaines hypothèses (moins vraisemblables), de préciser les spécialités de l'occupant(e) du lieu.


fresque lupanar de pompei
fresque lupanar de pompei

La prestation est sommaire, réalisée sur un lit de maçonnerie ou sur un lit en bois pour les clients les plus fortunés. Les prostitué(e)s sont des esclaves, résidant dans le lupanar, et placés sous la direction d'un patron, le lenon. La prostitution, bien qu'autorisée, est jugée infamante et il n'est pas de bonne réputation que de fréquenter ces lieux. La clientèle est donc principalement constituée de clients de passage, d'esclaves et des gens de petite condition. La prestation sexuelle étant indifféremment hétérosexuelle ou homosexuelle, il est doublement injurieux d'accuser un homme de la bonne société de fréquenter un lupanar.


Lit lupanar pompéiLit lupanar pompéi
Lit de maçonnerie avec traversin intégré


Pour enrichir vos connaissances en matière de prostitution (on m'aura vraiment fait écrire n'importe quoi sur ce blog !), je vous suggère la lecture de ces pages :

- Dossier "Prostitution"
- Le lupanar de Pompéi
- Le lupanar de Pompéi en visite virtuelle

Publié par comprendre - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

D&D 31/07/2008 00:51

Sans exclure trop vite le fait d'être moi-même passablement obsédé à mes heures, cela n'enlève rien au fait que ton article est très intéressant. Aveu d'ignorance, une fois encore : l'origine même du mot "lupanar" m'était inconnue. Bref... Passionnant. Merci ;-)

canelle56 13/07/2008 20:49

bonjour "comprendre" nous avons eu une conversation passionnante chez AntiochusDe ce fait je viens te faire un petit coucou et decouvre ton site ton article sur le"lupanar" m'a beaucoup interressee et ma foi m a appris ces choses que j ignoraientmerci donc a toi et bonne soiree

comprendre 13/07/2008 21:00


Merci, bienvenue à toi :) Je vois que le lupanar rencontre un franc public. Mais Bon Dieu, vous êtes obsédés quoi ;) ;) ;)


Psykotronik 13/07/2008 20:42

Bonjour Comprendre,encore un article passionnant sur les ... lupanars ^^Désolé de pas paser assez souvent, merci pour tes coms. Pour mon morceau Carnival of Souls (inspiré du film qui a inspiré 6 sens en effet) je pense pareil que toi que c du darkelectro gothique ^^ Au niveau du taf, j'en suis au point mort là, vu que j'allais pas bien, j'avais envie de rien. Là je vais essayer de me motiver. Et puis je me sents mieux depuis que je connais Lucie, mais bon vu qu'elle habite à 900 km de moi je pourrais pas la voir avant un bout de temps, on se parle seulement sur MSN je l'ai jamais vu en vrai...Passe un très bon 14 juillet@++Psyko

comprendre 13/07/2008 20:59


Merci Psyko ! Putain, 900 Km... A plus !


elwood 13/07/2008 11:18

hellovoila des articles trés interressant(et inquietant) merci à toiamitiés

comprendre 13/07/2008 15:30


Merci bien ! Le lupanar a du succès ;)


plumedoie 12/07/2008 20:16

Je suis sure que comme c'est de l'art et que ça n'existe plus tu te spermets d'en parler!!!Tu as mis des images plus hards que moi!!! LOLBisouilles

comprendre 12/07/2008 20:19


Oui, voilà, c'est un prétexte en somme. Du cul, du cul, du cul, mais du cul culturel :)