Déco...

Recherche

Lecture en cours

 

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié

14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 11:47

C'était il y a 10 mois :


M6 - Le tueur aux mangas


Nous sommes donc le 28 septembre 2007, à Forest, dans la banlieue de Bruxelles (Belgique). Il est 17h30, dans le parc public "Duden"

Très visibles, entre deux bancs, un tronc humain et deux cuisses sont découverts par un promeneur. Ce sont les restes d'un homme inconnu.

A proximité des restes, sont posées deux feuilles au format A4 portant une l'inscription en lettres majuscules : Watashi wa Kira dess.

Source : police fédérale belge


Les recherches font vite apparaître que la phrase retranscrit du japonais et se traduit par "Je suis Kira". Quelques uns d'entre-vous auront déjà eu un sursaut... Cette phrase est tirée d'un manga, Death Note, dans lequel un jeune homme devient un meurtrier "justicier" en utilisant une méthode surnaturelle. Il devient Kira, considéré comme un dieu nettoyant la société des malfaiteurs.


Death Note

Les restes humains trouvés à Forest seraient-ils le résultat d'un meurtre inspiré par un manga ?

Tout ça, on l'a entendu il y a dix mois. Il était question d'une "farce d'étudiants en médecine" qui auraient pu voler quelques membres dans les frigos de la morgue universitaire et réaliser cette macabre mise en scène.

Pour ma part, j'étais resté à cette explication, un humour "douteux", et qu'il n'y avait pas de "mort" réel.

Oui mais voilà, dix mois plus tard, l'enquête n'a pas vraiment avancée et des éléments viennent suggérer un meurtre "inspiré" par le manga.

Les restes humains appartiennent toujours à un homme inconnu. Tout juste les policiers belges annoncent-ils que l'homme est de race caucasienne (blanc)... et c'est tout ! Le médecin légiste n'a pas pu déterminer les causes de la mort. Le reste du corps (tête, bras, reste du thorax) est toujours manquant.

Les restes ont été laissés à un endroit très visible, probablement quelques heures à peine avant qu'on ne le découvre. La mise en scène est claire : c'est une "provocation". Le meurtrier (?) voulait que l'on découvre ce qu'il avait fait ainsi que ses phrases énigmatiques.

Par contre, les restes macabres étaient imberbes, rasés ou épilés. Eléments de mise en scène ou ritualisation meurtrière ?


Au mois d'avril, les policiers ont révélé un fait surprenant qui renforce cette idée de jeu de pistes : à partir des restes, un chemin avait été tracé à l'aide de grains de riz. Un chemin de 45 mètres qui menait jusqu'à un talus du parc jouxtant une voie de circulation. Là, dans la boue du talus, avaient été dessiné quelque chose.

La police judiciaire belge pense que ce dessin est un idéogramme japonais, probablement l'idéogramme signifiant "soldat, combattant". ça pourrait coller... Mais d'autres lectures sont possibles puisque, dans la boue, il y a bien d'autres traits auxquels on ne donne pas d'explication. On parle d'un temple stylisé. Ou d'un idéogramme plus "complexe" avec une autre signification.


Idéogramme

Une chose est sûre, c'est qu'il s'agit d'une découverte macabre scénarisée, inspirée par un manga japonais. Mais y'a-t-il eu un meurtre ? Les restes humains, bien qu'un peu dégradés, n'étaient pas putréfiés. Ils ont donc été dispersés peu de temps après la mort. Ou alors, ils ont été conservés dans un frigo. Alors, blague ou meurtre ?

L'analyse graphologique des deux feuillets envisage qu'il pourrait y avoir deux scripteurs différents. Deux meurtriers... ou deux "metteurs en scène".

Le mystère reste entier. A mon avis, s'il s'agit d'un meurtre, de nouveaux morts apparaîtront.

Pour plus d'infos : la page de la police fédérale belge


Publié par comprendre - dans Faits divers
commenter cet article

commentaires

D&D 07/08/2008 02:59

Argh... évidemment, c'est intrigant... mais je n'aurais vraiment pas aimé être la personne qui a découvert la mise en scène...Euh... c'est pas le tout, mais c'est l'heure de partir à la chasse là... je suis même en retard !A plus ;-)

comprendre 11/08/2008 22:28



Aussi curieux que cela soit (rapport à mes interrogations permanentes sur la mort), je crois que la découverte de la scène de crime ne m'aurait pas troublé. Tu chasses quoi la nuit, c'est fini le
temps de la chasse nocturne, tu n'as pas lu Anne Rice ? ;) En plus je déconne, mais lis donc entretien avec un vampire et Lestat, c'est du bon.



psykotronik 19/07/2008 14:21

Salut Comprendre, c'est fou cette histoire, j'en avais pas entendu parlé... J'aime bien ta façon marbide de fêter le 14 juillet lol. Alors comme ça tu t'ennuie au boulôt ? Ca doit être cool pourtant d'avoir personne autour de soi au taf ^^Moi j'abandonne mon projet... je suis pas motivé. Je vais essayer de passer un CAP projectionniste. J'ai vu sur le site de l'ANPE qu'il y a pas mal de demande dans ce secteur, et ça me plaît comme boulôt.Pour le jeu je vais voir, j'ai pas d'idées là...Bon week end ^^@++Psyko

plumedoie 17/07/2008 14:01

http://farm4.static.flickr.com/3090/2669417294_b076e8eaa9.jpgbisous

Bool 16/07/2008 10:25

J'avais effectivement entendu parlé de ce mystère...On dirait bien qu'il s'agit d'un meurtre mis en scène pour attirer l'attention... et inspiré du mange Death Note...J''espère toutefois qu'il s'agit d'une blague de potaches, même si elle est vraiment d'un bien mauvais goût...Wait and see !Bisous,BoolPS : merci pour ton com, je l'ai bcp apprécié !

plumedoie 16/07/2008 08:31

C'était une plaisanterie! tu sais que j'aime bien de titiller car sur ce sujet là tu pars au quart de tour!!!Ton blog est trés interessant pas de souci!!!bisous C.!