Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie

13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 16:48

On continue dans les livres de l'été.

Définition du livre de l'été ? Sympa et facile à lire.

Là, je lis un petit livre (185 "petites" pages) : mon chien Stupide


couverture - Mon chien stupide de John Fante

Je ne vais pas en dire beaucoup sur l'histoire car sa découverte, page après page, est vraiment agréable. Le narrateur, un écrivain, raconte sa vie de famille, plutôt pas terrible, et la manière dont elle est boulversée par un chien énorme et imbécile.

Un livre un peu dans la lignée de "La conjuration des imbéciles", très second degré. Pas mal du tout pour la moitié que j'ai lue.

Publié par comprendre - dans Livres
commenter cet article

commentaires

jenta3 20/08/2008 11:14

J'adore lire... j'en prends bonne note ;-)Biz

Bool 18/08/2008 09:18

Il m'a l'air bien sympa ce bouquin !! Ca me changerait des thrillers mais j'avoue que j'ai du mal à lire autre chose ;-)Le concert de Metallica a été... pfiou une grosse claque !!! Je viens de mettre mon report en ligne ;-)Gros bisous et bonne semaine !Bool

Pyres. 15/08/2008 01:59

Bonjour à toi Comprendre. Merci de ton passage commenté chez-moi. J'ai parcouru quelques articles et ma foi, tu t'entendrais bien avec une de mes blogs copines, "Heureuse" ! Elle possède même une communauté axée sur la lecture, si tu le désir, une visite chez-elle s'impose.Repasse chez-nous quand tu veux, j'en ferai de même. Au plaisir :-)Pyres.

p'tit bouchon 13/08/2008 19:35

j'ai lu ce bouquin il y a tres longtemps, j'ai beaucoup apprécié, et j'apprécie aussi l'auteur.............

comprendre 14/08/2008 23:28



Croisé un peu par hasard pour tout dire. Plutôt agréable et assez rapidement lu. J'y ai retrouvé la patte acide de John Kennedy Toole mais avec peut être un peu moins d'humanisme. Très belles
métaphores canines sur la personnalité, changeante, du narrateur.