Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié
Eric Dupond-Moretti - Directs du droit

Dan Millman - Le guerrier pacifique
 

3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 11:46

Rachida Dati évoque (sources : lemonde.fr) les risques qui pèsent sur sa grossesse. A propos d'une issue malheureuse, elle précise :



"J'en serai très chagrinée, mais je mettrai du rouge à lèvres là-dessus
et je porterai ce sac toute seule"


Les Académiciens devraient se prononcer très prochainement sur ces deux métaphores pour le moins surprenantes...

commentaires

P
Jolie façon de dire les choses quand même!!!bisous
Répondre
C

Des métaphores très chicos. Des sacs (à main), du rouge à lèvres. Des lunettes de soleil, non ? ;)


S
Tiens c'est marrant, c'est la seule phrase que j'ai retenu de son "discours" après ses dénégations. Franchement, des femmes enceintes, seules, par choix, y'en a des tonnes, pourquoi faire cas de celle-ci, surtout de celle-ci ???Remarques, sa maternité va peut être l'amadouer au niveau des tribunaux de proximité ... Sait on jamais, des fois qu'elle ait un coeur (en dessous de son rouge à lèvres) ?Bonne journée.SoAz
Répondre
C

C'est un gouvernement "people", la presse s'est adaptée. Dans le fond, je suis d'accord, sa grossesse est un non évènement.