Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié
Eric Dupond-Moretti - Directs du droit

Dan Millman - Le guerrier pacifique
 

14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 20:25

Samedi soir, Arte nous a proposé un documentaire stupéfiant sur "Ötzi", la momie retrouvée dans les Alpes en 1991. L'occasion pour moi d'aborder l'un des rôles de la médecine dans l'archéologie, celui de la compréhension des conditions de la mort.

Pour ce qui est d'Ötzi  : dans les Alpes, à la frontière entre l'Italie et l'Autriche, à plus de 3000 mètres d'altitude, le corps d'un homme congelé, très bien conservé, est découvert dans un glacier en fonte. Au départ, on suppose qu'il s'agit d'un alpiniste qui a trouvé la mort et puis, progressivement, on découvre des restes de vêtements en peau d'animaux, une hache en cuivre... Ah non, ce n'est pas moderne du tout ! (1)

Ici, c'est même très vieux puisque cet homme a vécu il y a 5000 ans.


Les études progressives sur la momie, baptisée "Ötzi" en référence au lieu où elle a été découverte, démontrent que cet homme était probablement forgeron. Et puis on a parlé de ses tatouages tribaux, de ses plantes médicinales, de ses armes... C'est devenu un Shaman, chassé de son village, mort de faim dans la montagne. Et puis finalement on a trouvé de la nourriture dans son estomac, on a pu reconstituer son alimentation...

Déjà, depuis quelques années, j'étais émerveillé de voir tout ce que la science nous permettait d'apprendre sur un homme mort depuis si longtemps. De sa maladie à son stress, de ses repas à ses accidents... Jusqu'aux conditions de sa mort.


Car là où cela devient stupéfiant, c'est qu'Ötzi a été tué par un autre homme : dans son dos, sous l'omoplate, une flèche en silex a été découverte. Des études plus poussées de cette zone ont prouvé que la flèche avait déchiré une artère et que l'homme est certainement mort d'une hémorragie massive.



A partir des constatations médicales, le reportage a présenté les hypothèses décrivant les conditions dans lesquelles cet homme a pu trouver la mort.

Le reportage est à voir, bien sûr, même s'il faut garder à l'esprit que les hypothèses présentées relèvent plus d'un jeu intellectuel que d'une recherche de la vérité des faits : sorti de la mort par blessure, tout le reste n'est que conjectures.


Ma réflexion sur ce thème est que la médecine, à travers sa branche de la paléopathologie, permet de mettre en évidence des détails qui se révèlent importants pour comprendre les conditions dans lesquelles sont morts de lointains ancètres. A travers les conditions de la mort d'un individu, on apprend beaucoup sur le contexte dans lequel il vivait, les moeurs de cette société, ses croyances. Arte a diffusé de nombreux reportages traitant des conditions de certaines morts brutales chez les Mayas, les Romains, les Celtes ou  les Égyptiens : sacrifices, assassinats politiques,
exécutions de prisonniers... Chaque contexte permettait de dessiner les contours de la société d'alors.

Le 10 octobre, Jacques Pradel a reçu un médecin paléopathologiste qui est venu "raconter" quelques morts, les mettre en perspective en fonction des expertises scientifiques. J'avais été surpris d'apprendre qu'il avait pu déterminer les causes de la mort d'une femme grâce à la position d'un clou fiché dans une "jambe", mais l'analyse a rigoureusement été la même pour Ötzi : notre connaissance du vivant (physiologie) et les connaissances pratiques acquises par les spécialistes (traumatologie notamment) permettent de déduire la mort à partir de... finalement pas grand chose (une momie dans le meilleur des cas, quelques os dans la plupart des cas).


Quand la science dure et l'imagination permettent de recréer l'Histoire !


A voir : "Ötzi, autopsie d'un meurtre", reportage anglais de 2008 - rediffusé le 15 octobre 2008 à 9h55 sur ARTE.


A écouter (pendant un mois) : "Café crimes - 10 octobre 2008 - les faits divers de l'antiquité" avec pour invité Philippe Charlier du CHRU de Lille.


(1)
Cela me rappelle l'histoire du gendarme qui m'appelle pour m'annoncer la découverte d'ossements sur le chantier d'un lotissement. Intervenant dans une dimension judiciaire de la découverte, je l'interroge sur l'âge des os : il me dit "c'est vieux". Je lui demande "vieux... vingt ans, trente ans ?" Il me répond "ah mais beaucoup plus vieux, ça doit être romain !". Du judiciaire on est tombé dans de l'archéo... Pas grand chose pour moi, je l'ai renvoyé vers son groupement pour les démarches "administratives" :)
Publié par comprendre - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

D&D 30/10/2008 02:26

Coucou en passant... Et...Euh...T'en n'as pas marre de me donner envie de regarder des documentaires sur des trucs d'avant que j'étais né ? C'est qu'il va falloir que je concentre mon neurone sur un bouquin, là, moi,hein : tu pourrais être plus charitable...A très vite ;-)

comprendre 30/10/2008 08:02


Bonjour ! Il était très bien ce reportage, s'il repasse... Ma freebox HD a été utile sur ce coup. Sinon, j'ai fait connaissance avec nos deux loulous. Je m'étends pas, il faut que je me prépare
pour le travail. Il faudrait que l'on trouve une méthode d'échange d'ailleurs... Un article spécial sur mon blog peut être ? Un "article participatif" ? A plus ! comprendre


Candide 15/10/2008 14:59

Bonjour,De sortie ce WE j'ai malheureusementraté ce docu qui avait l'air passionant. j'espère avoir l'occasion de voir une redif...J'ai eu l'occasion un jour de voir un super docu où deux hommes tentaient de  démontrer la possibilité de la traversée des alpes à l'époque d' ötzi. Ils en ont profité pour éprouver un certain nombre d'hypothèses sur les populations alpines de l'époque... malheureusement je ne trouve plus la réf. de ce docu qui prenait lui la forme d'une odyssée... Il t'aurait intéressé j'en suis sûr !Bel article en tout cas !

comprendre 15/10/2008 17:16


Salut ! Merci pour ton comm. Il se trouve que j'ai vu le reportage auquel tu fais référence. J'ai souvenir qu'il trainait un peu en longueur. Les deux aventuriers en bavaient bien ! Et la tête des
gens lorsqu'ils traversaient les villages italiens avec leurs peaux d'animaux, leurs arcs et grigris en silex :)


Bool 15/10/2008 11:32

Quand on y pense, c'est quand même incroyable ce que la science nous permet de faire !!!Gros bisous,Bool

comprendre 15/10/2008 17:19


Le meilleur, comme le pire :) Je reste stupéfait qu'on puisse dire ce qu'un homme a mangé il y a 5 000 ans, où il l'a mangé (pollens) et dans quelle position il était lorsqu'il a été tué. L'article
ne vas pas trop loin pour cette histoire d'Ötzi, mais elle est franchement surprenante.