Déco...

Recherche

Lecture en cours

 

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?

25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 11:40

Souvenons-nous qu'une passion (pathos) est subie par le corps.


La peur est une passion : l'étymologie même du nom renvoie à une forme de passivité, pavorem, qui signifie "être frappé".

La peur est liée à un contexte, qu'il s'agisse de l'environnement direct ou d'une simple idée.

La peur est principalement une émotion génératrice : elle est le point de départ de la production de nombreuses substances chimiques dans notre corps et d'idées dans notre esprit. Ce sont ces effets produits par la peur qui forment ce sentiment désagréable, de malaise, que nous qualifions improprement de "peur".

En soi, la peur est plutôt une réaction positive : elle génère la prudence ou l'attention face à une situation potentiellement dangereuse, elle permet au corps de se mettre en condition de fuir très vite (adrénaline, mobilisation des graisses...). En un mot, la peur est un processus de protection de notre intégrité et un mécanisme de prévention face à un risque potentiel.

Publié par comprendre - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

plumedoie 28/10/2008 12:07

Je sais , it was just a jock!!!kisssssssssssss

plumedoie 27/10/2008 09:09

La peur est une passion et la passion c'est quoi?réponse sur mon blog! HihihihiBon lundi Bisous

comprendre 27/10/2008 11:12


Ah non, la passion c'est deux articles plus bas sur mon blog ;)