Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie

26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 12:09

La peur produit des effets sur le corps humain : elle a un effet physiologique.

Dans la situation de tension qui a été générée par la peur, le cerveau commande la production d'une molécule qui porte le nom d'adrénaline. Le rôle de l'adrénaline est de porter un message, véhiculé par le sang, à certains organes du corps. Ce rôle de "messager" est désigné sous le nom d'hormone.

L'adrénaline produit des effets sur le coeur : accélération du rythme cardiaque, renforcement de la contraction. S'en suit donc une augmentation de la pression artérielle (le sang circule plus vite et plus fort dans l'organisme). L'effet est une sur-alimentation des muscles en oxygène.

Les poumons se dilatent pour permettre l'augmentation du taux d'oxygène dans le sang : la respiration s'accélère.

Le système sudoral (la sueur) s'enclenche et produit de la sueur pour abaisser la température du corps.

D'autres effets, moindres, sont générés : dilatation des pupilles, mobilisation des graisses, développement de l'acuité cérébrale.

Comme vous le voyez, les effets cliniques engendrés indirectement par la peur sont nombreux. Mais surtout, ces effets sont automatiques et involontaires ! L'instinct prend le pas sur le conscient dans une situation de peur. On dit que c'est un mécanisme "inné", qui est inscrit dans nos gènes.




A l'origine, ce mécanisme "de protection" a pour objet de permettre au corps de produire un effort important pour faire face au danger qui a généré la peur. En se plaçant en situation d'effort intense, le corps facilite la fuite (course). Notons à ce propos que nous sommes donc "programmés" pour fuir le danger, pas pour l'affronter. Ah, ces Grecs avec leurs mythes héroïques ! Des hommes capables de prendre le pas sur leurs peurs primales et de devenir des sur-hommes ou héros.

Mais ce mécanisme physiologique "de protection" est bien souvent inutile de nos jours : le risque de se faire attaquer par un "dents de sabre" ou d'être la proie du meute de loups est plutôt réduit. Le danger existe toujours, au détour d'un carrefour automobile ou d'une agression physique par exemple, mais le mécanisme de protection a tendance à se déclencher y compris pour des situations banales, ressenties comme un danger potentiel du fait du stress qu'elles génèrent : prise de parole en public, entretien professionnel, déclaration amoureuse... L'appréhension des conséquences déclenchent la peur et tout ce qui va avec.

Il semblerait qu'il soit possible de "canaliser sa peur" par l'analyse rationnelle des faits pour limiter, voire annuler, le sentiment de peur qui leur sont associés. La mise en situation est un élément qui contribue à rationaliser l'approche d'une situation (caresse donc l'araignée, elle ne va pas te manger...). C'est également le cas pour les peurs lourdes, dénommées phobies (peurs extrêmes et incontrôlées pour schématiser). Les malades (car la phobie est une maladie) doivent prendre conscience de l'inadéquation entre ce qui (réel) est et ce qui perçu (ressenti) de manière à accepter que ce dont ils ont peur n'est pas un danger (c'est très simplifié car un travail psychanalytique parallèle est mené pour démonter le mécanisme mental qui a construit la phobie).

Publié par comprendre - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

plumedoie 30/10/2008 17:31


Pour toi je fais un effort!!hihihihbisous

Benjy 28/10/2008 16:10

Salut à toi Comprendre!Ca faisait bien longtemps que j'avais pas fait un tour de blog... Et je suis revenu sur blogswizz, enfin j'espère pour un peu de temps...Enfin ça fait plaisir de retrouver ton blog, enfin ton deuxième blog à ce que je vois, merci google, de t'avoir retrouver ^^ J'ai malheureusement mis ton blog de côté ces derniers mois...Mon blog à toujours la même adresse càd http://benjylecter.blogspot.com , bon le design a changé mes mon blogs et toujours là!Voilà! Bonne continuation à toi!Et à une prochaine!Benjy

plumedoie 28/10/2008 12:06

Bonne idée de traiter de la peur à l'époque d'HalloweenBonne journée sous la pluie ici!!!!!Bisous