Déco...

Recherche

Lecture en cours

 

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?

11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 02:00

Pour procéder à une petite mise à jour de nos connaissances de la langue française, et pour enrichir le vocabulaire des plus jeunes d'entre nous, je vous propose de nous intéresser à l'expression "coup de boutoir".

L'expression "coup de boutoir" est synonyme d'une charge brutale. En anglais, elle se traduit littéralement par "coup stupéfiant" (staggering blow) et garde donc le même sens qu'en français. On emploie souvent le pluriel ("les coups de boutoir") pour exprimer la répétition dans l'attaque et la résistance opposée à la charge.

Le boutoir, c'est la partie supérieur du groin d'un cochon, d'un sanglier ou d'un phacochère : le boutoir sert à fouiller le sol à la recherche de nourriture, permettant notamment de déterrer des racines. C'est un appendice plein de nerfs, plutôt dur et résistant.

Cochon dans la boue boutoir
L'expression "un coup de boutoir" est employée de manière métaphorique lorsque l'on veut par exemple signifier un attaque verbale soudaine ou encore une atteinte à un principe ou une règle (ex : un coup de boutoir porté aux droits des salariés).


Publié par comprendre - dans Vocabulaire
commenter cet article

commentaires

Cratès 12/09/2009 00:42

Bonne initiative, ça fait du bien de connaitre l'origine des expressions françaises, de se les remémorer aussi. En plus avec un beau cochon dans sa mare, l'image colle au texte !  

comprendre 15/09/2009 19:03


J'aime beaucoup cette photographie moi aussi, il est sympa ce cochon :) C'est intéressant de remettre un peu en cause ce que l'on fait par habitude. Le boutoir, personnellement, je ne savais pas ce
que c'était avant d'écrire cet article.