Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié
Eric Dupond-Moretti - Directs du droit

24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 12:00


pilon



"Jacques Cartier rencontre alors Domagaya, le fils du chef amérindien de Stadaconé (Québec), affecté une semaine plus tôt d'un mal semblable (scorbut), et qui paraît guéri. Cartier, qui ne souhaite pas dévoiler la vulnérabilité de sa troupe, prétexte la maladie de son serviteur pour s'enquérir du remède utilisé par Domagaya. L'amérindien lui indique un arbre dont les feuilles et l'écorce, pilées et bouillies, permettent une guérison rapide. En six jours, le savoir-faire amérindien guérit totalement les membres de l'équipage, même ceux atteints de vérole depuis plusieurs années".

 


Jacques Mathieu, extrait de "A la recherche de l'arbre de vie"

article publié dans le mensuel "L'Histoire" n°352, p.28-29



Publié par comprendre - dans Divers
commenter cet article

commentaires

D&D 25/07/2010 01:43



Ah oui : un autre vaste continent dans mes ignorances... Les vertus médicinales des plantes...


(Enfin... je connais quelques dérivés du raison, du tabac, quelques trucs comme ça, quoi...et là, il m'est peut-être arrivé de me soigner trop parfois... je réfléchis !)


Boin dimanche, comprendre ;-)



comprendre 25/07/2010 09:19



Ce qui m'a intéressé dans cet article, c'est qu'en plus d'avoir oublié, ensuite, les vertus de cet arbre, c'est on en a tout simplement perdu le nom... Ce n'est que récemment (cf. commentaire
précédent) que les scientifiques ont réussi à le réidentifier à partir de tests sur ses vertus médicinales. Pour le dimanche, tel que tu me vois, je vais partir voir le dernier film de
Christopher Nolan. Bon repos à toi ! comprendre



Viviane 25/06/2010 22:57



Puisque je suis en retard.... je prends le temps de tout lire partout où je passe ... un petit peu plus ou un petit peu moins.... si peu de différence...
La nature est faite pour nous! je me soigne le plus souvent avec des plantes et ma foi...
Nos ancêtres savaient et nous avons pensé qu'ils radotaient...
J'ai passé tout l'après-midi sur cet engin et il ne me semble pas "rapide" comme le disait le beau vendeur aux dents "blanches".... on va dire que c'est peut-être moi qui suis un peu
fatiguée...
Je te souhaite une bonne nuit pleine de beaux rêves (bientôt ce sera notre seule liberté!)
Un gros bisou
Viviane



comprendre 03/07/2010 11:55



J'ai confiance dans les vertus fonctionnelles (circulatoires, digestives, anti-inflammatoires....) des plantes. Il faut effectivement connaître les plantes et leurs effets individuels pour en
tirer le meilleur partie dans une "médecine" de première approche. Mais passé la prévention et quand la maladie se déclenche, il me semble qu'il est difficile de se passer de la médecine moderne
(je pense à la chirurgie principalement).



Fille du Midi 25/06/2010 22:22



Il parait que dans la nature, il existe un remède naturel pour chaque maladie... les anciens en savaient plus que nous sur le sujet...


Pour ce qui est du 24 juin, ce n'est pas simplement le jour de la Saint Jean (évènement encore plus important, c'est le jour où je suis née )



comprendre 25/06/2010 23:10



"il existe un remède naturel pour chaque maladie" : ah oui, je l'ai entendu quand j'étais plus jeune, dans le sud de la France ;) Les lecteurs ne disposent pas de la suite de l'article, pour
cause de droits d'auteur, mais il faut savoir que ce remède contre le scorbut, transmis au XIVe comme indiqué (ou non) dans l'extrait, a été perdu très vite puisque l'arbre en question, le sapin
baumier, n'a été ré-identifié que dans la période moderne.


Oh, un très bon anniversaire avec une journée de retard ! Quelle chance d'avoir son anniversaire qui coïncide avec un jour si populaire !