Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié
Eric Dupond-Moretti - Directs du droit

Dan Millman - Le guerrier pacifique
 

15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 20:12

 

pinball girl

 

C'est le 15 août. L'occasion de dire ce qu'a été l'année de lecture. Entre autre.

 

Pas mal de lectures historiques, dont deux biographies. Poursuite des Rougon-Macquart.

 

Pas de très grandes rencontres, tout en ayant apprécié les Zola et les princes du sang.

 

Beaucoup plus de lectures parallèles non référencées. Historiques celles-ci, encore. Beaucoup d'archéo, pas mal d'Antiquité.

 

Mésopotamie

 

Pas mal de ciné aussi.

 

Une arrivée. Et une nouvelle page à écrire en 3 ans.

 

Doudou25082010

 

Loiret 

 

Publié par comprendre - dans Divers
commenter cet article

commentaires

D&D 11/11/2011 16:55



Ah ben voilà, je te lis ici après mon précédent commentaire : nous aurons donc vu le Clooney tous deux. Nous en reparlerons (je n'exclue pas d'ailleurs d'écrire à son sujet).


Sinon, c'est vrai que Benji n'est pas très joyeux :-)


Voyons par mail pour Lisbonne, dis-moi quels conseils tu pourrais vouloir pour ton proche. Je connais un peu la ville, bien sûr ;-)


Bon week-end à toi !



comprendre 13/11/2011 15:00



Ok, mais le Clooney, je suis passé complètement à côté, enfin lui ou moi, ou nous deux, mais le résultat est le même. Merci pour Lisbonne !



D&D 15/10/2011 14:30



Je t'invite à profiter de Deezer pour écouter la première partie de l'album de Biolay dont je suis devenu accro, donc, notamment via "Padam Padam" ou "Brandt Rhapsody".


Mais rassure-moi : Octobre n'est pas fini ? Cela dit, je te souhaite la seconde moitié moins tendue.


Le Portugal s'est bien passé, même si le boulot a trop mordu sur le repos. Mais pour le boulot, au moins, il y aurait une chance à saisir (j'étudie la question).


Enfin, ça semble vrai pour pas mal de gens qu'il soit précieux de se souvenir de ses rêves pour créer : alors, roman ou scénario ? (Je sais plus quel réal dor(mai)t avec un carnet à côté de lui
et, il me semble même, provoquait ses réveils pour prendre des notes).


Sur ce, je retourne dans ma haie de tuyas (ma voiture est en révision)  :-)



comprendre 11/11/2011 09:29



Je suis un peu vert car j'avais écrit une "réponse" longue à ce commentaire, il y a quelques semaines, mais une erreur de manip me l'a fait perdre. Rage. En résumé, l'album de Biolay m'a
intéressé mais je l'ai trouvé aussi un peu trop triste, dans ses textes, à mon goût. Bien aimé Brandt Rhapsody effectivement. Pour le boulot au Portugal, cela devient malaisé l'international dans
ces temps de crise. J'ai un proche qui va à Lisbonne au début de l'année, si tu as des conseils, ça ne serait pas de refus. HP Lovecraft a conçu une très grande partie de sa cosmogonie à partir
de ses rêves. L'état onirique était d'ailleurs, dans certaines de ses nouvelles, un moyen d'accéder à des temps anciens ou des espaces lointains. Je te souhaite un bon 11 novembre, tout en te
précisant que je pars voir "les marches du pouvoir" dans une paire d'heures ;)



D&D 15/10/2011 01:23



Un peu en retard, mais ça va se rattraper... J'aime bien la chanson "15 août" de Biolay sur "La Superbe". En fait, très en retard là-aussi, j'ai découvert cet album cet été et je suis presque
surpris de l'aimer autant (ce n'était pas quelqu'un qui "m'attirait").


T'as passé un bon mois de septembre ?


PS : j'ai pas compris "une nouvelle page à écrire en trois ans"... Mais bon, mon cerveau est encore un peu décalé !


Bon week-end !



comprendre 15/10/2011 12:08



Bon retour D&D ! Je n'ai jamais approfondi mon écoute de Biolay mais j'avoue que ce que j'en ai entendu ne m'a jamais déplu. Je suis connecté sur deezer présentement, je vais écouter 15 août.
Septembre fut intéressant, j'ai papilloné pas mal dans notre beau pays. Octobre a été très/trop laborieux. Ton déplacement au Portugal a été productif ? La page des trois ans est liée à mon
activité IRL, ça devrait conclure une sorte de cycle (si toutefois nous survivons à 2012). Si tu es décalé, j'ai de quoi te ramener parmi nous. Bon week-end (je vais essayer de voir le skylab pour ce qui me concerne). comprendre / PS : j'écoute Biolay, le titre en question, il articule mal, cela me dérange un peu.
Intéressant cependant. Je vais voir si rien ne traîne sur la commode noire, juste histoire de savoir si j'ai rendez-vous avec un TER... Ah non, c'est ok, circulez ;) // PS 2 : ah si, il faut que
je te dise que j'ai une deuxième fois rêvé que nous nous rencontrions, et, mais il va falloir excuser ma fantaisie onirique, mais tu avais une tête qui nous est tout à fait familière. Voilà, celle-ci. Excatement.
Désolé... Cette fois-ci pas de Paris gothique "Belle époque XXIe siècle", tu sortais d'une haie de thuyas (et moi je me demandais ce que tu y faisais, mais il y avait un peu de crainte, tu sais comme celle du monstre du placard, indistincte mais profonde). Après je sais
plus trop, une scène à Paris. Il n'était pas question de voiture noire qui parle, rétrospectivement c'est décevant ;) Plus sérieusement, j'ai la chance de faire des rêves très divers, cohérents
et assez originaux et de m'en rappeler à mon réveil. Par contre, il fut une période où je faisais parfois des cauchemars qui étaient tout aussi réalistes, très violents et souvent sanglants, et
je peux te dire qu'il y avait de quoi être déstabilisé pour pas mal d'heures. Un jour, cette image (ou proche) avait généré un cauchemar nocturne terrifiant, post accident maritime,
avec des noyés, un paysage apocalyptique, mélange de ferrailles et d'immeubles détruits comme après un bombardements, tout à fait effrayant, un "survival" dont je me serais bien passé. Je
t'épargne les meurtres (victime ou auteur) et les accidents (dont la falling plaque de béton à laquelle ne j'ai pu échapper avec un réveil en sursaut, genre "Euh.. Jésus ???"). ça fait longtemps
que je n'ai pas cauchemardé, c'est pas plus mal ;) Lovecraft écrivait à partir de ses rèves, faudrait que j'y... songe :)



Aimé jc 28/08/2011 00:16



Belle abstraction que cette image relatant probablement les vacances d'été de notre enfance... atavisme quand tu nous tiens...


J'ai toujours pensé, à tord probablement, que l'on pouvait asservir plus facilement un chien par rapport à un chat ! Les relations doivent être différentes !


Je pense que la sédentarisation est certainement et, fortement liée, à la présence des chiens plus ou moins domestiqués qui pouvaient garder demeures comme troupeaux envers animaux ou
intrus...


De fait, l'Homme pouvaient dormir "sur ses deux oreilles" et donc cela a permis son évolution de part des rêves possibles et profonds... notre développement intellectuel est certainement
lié...


 



comprendre 28/08/2011 12:11



La sédentarisation est essentiellement dûe à l'agriculture. Le lien entre l'homme et le chien semble s'être créé bien plus en amont (peut être 20 000 ans en amont, donc) sur une complémentarité
dans l'exercice de la chasse. Il ne semble pas tout à fait inexact d'ailleurs de dire que le chien a "domestiqué" l'homme, le transformant en un pourvoyeur de nourriture et de soins. C'était il y
a bien longtemps... Mais l'utilité de l'animal gardien des troupeaux, des hommes, du campement et des nourritures stockées n'est pas à exclure et cela a certainement contribué au développement
des groupes sociaux.



Aimé jc 27/08/2011 16:07



Amateur de chat !


Difficile à dompter... selon moi ! Alors, j'ai opté pour un chien...


Quant au flipper, il y a fort longtemps que je ne me suis pas énervé dessus... on en trouve malheureusement plus beaucoup  !


A bientôt Comprendre



comprendre 27/08/2011 22:14



Chaque année j'utilise une image orangée d'un enfant jouant du flipper pour illustrer mes articles "15 août". C'est une illustration symbolique qui évoque, dans mon esprit du moins, la nostalgie,
celle de innocence de l'enfance. Quant au 15 août, c'est un point de bascule dans l'année, un bon moment pour regarder devant et derrière. Avec un point de mire plus ou moins lointain, dans les
deux sens. Dompter un chat ? Je ne maîtrise pas la définition du verbe, mais il me semble qu'il n'est pas tout à fait adapté pour un félin, indomptable, je crois surtout que l'idée est de
parvenir à le faire adhérer. Selon les jours, c'est plus ou moins facile. Ils sont également très sensibles au contexte et à ce que nous faisons inconsciemment passer comme informations.
L'impatience génère de l'agitation chez le chat, il n'aime pas cette humeur fluctuante. J'aime bien leur compagnie, la cohabitation enrichissante, souvent co-relaxante. C'est effectivement des
compagnons différents des chiens qui, eux, s'abandonnent à leur maître. D'ailleurs j'ai un article sous le coude pour les chiens, savais-tu que la première domestication avérée date d'il y a 33
000 ans ? C'est bien plus ancien que la domestication mésopotamienne, que nous tenions pour historique, d'il y a un peu plus de 10 000 ans. A bientôt !