Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié
Eric Dupond-Moretti - Directs du droit

Dan Millman - Le guerrier pacifique
 

7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 22:00
Transition !

D'autres que nous s'interrogent sur leur identité nationale, comme quoi le sujet n'est pas uniquement français. Mais qui en doutait ?

Prenons l'exemple des Russes.

L'extrême-droite et la xénophobie sont très présentes en Russie. Au risque de choquer, je crois que c'est normal.

Explication : les Russes ont été dépossédés de leur histoire par des dictatures successives (multiformes). Le peuple russe (et au-delà de lui, la "reconstruction" de son identité) doit digérer les phases sombres de son histoire avant de pouvoir s'élancer vers son futur. Or, cette dynamique de réappropriation populaire est entravée tant par la main mise de l'oligarchie politique et économique russes que par le réel historique (globalisation, pour faire simple).

Cette situation (en résumé : la transition historique "entravée") porte en elle les germes d'un rejet, d'un repli sur soi pour permettre de se reconstituer, de se réidentifier et de définir ses marques. Ici naissent les tentations de retour en arrière (la nostalgie de l'ère soviétique, où la nation était personnifiée par le bolchévisme) ou, tout aussi inquiétant, le rejet global de la société moderne : rejet de l'étranger, rejet de la culture occidentale (car dominante ou parce que niant l'autre ?), rejet des cadres institutionnels, politiques, culturels ou économiques modernes.

Illustrons, voulez-vous ? Je vous présente un groupe russe néo-nazi, M8L8TH. Voyez donc le clip musical que je vous soumets : les images utilisées font référence à une bataille des Russes contre une invasion des chevaliers Teutons. Quoi de plus "structurant" pour une nation que de devoir faire face à un danger extérieur qui cherche à soumettre, voire à détruire, le peuple implanté sur le territoire à conquérir. Et bien, le groupe M8L8TH utilise, en référence, ce combat et glorifie l'identité russe... contre l'extérieur (comme nous l'avons fait, nous aussi, pour l'histoire française : Alésia, Poitiers, Valmy, Verdun). On pourrait donc s'en arrêter là, le nationalisme, mais ce serait oublier que le groupe va bien plus loin et s'affiche clairement néo-nazi. De l'identité à la race ? Et oui, c'est le risque. D'où l'intérêt d'en discuter !

M8L8TH - Родный Мой Край

Je vous laisse à vos réflexions mais, pour nous limiter à une approche musicale, il me faut reconnaître que le style musical pratiqué, que l'on désigne sous le terme de NSBM (National Socialist Black Metal), fait émerger de très très bonnes productions, qui renouent avec le true black metal, en le teintant légèrement de paganisme. On citera pour illustration les allemands de Nargaroth (grosse claque, en son temps, avec l'album "black metal ist krieg"), les ukrainiens de Nokturnal Mortum, les russes de Temnozor ou les ukrainiens de Drudkh (excellents !).

Publié par comprendre - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Atma 13/01/2010 11:27


Bonjour comprendre, en fait je me faisais ces réflexions au sujet de la Pologne également, qui n'a pas eu de frontières durant environ 300 ans. Ainsi, constituer un sentiment d'identité collective,
un "nous", semble passer par d'autres dimensions, telles le ralliement à l'église das le cas présent.


D&D 25/11/2009 00:55


Rhooo... Il est tout déshabillé mon King Kong...
Merci pour ce lien, je ne savais pas du tout !
(Mais crois-moi, je n'aurais pas eu les moyens de l'acheter :-)))


comprendre 26/11/2009 06:52


Armature vendue un peu plus de 134 000 € si j'en crois la presse en ligne. C'est peut être un placement sûr en ces temps de crise ?


D&D 21/11/2009 03:24


Il y a une autre question urgente : où est passé le maître des lieux ?
Bon week-end, M. Comprendre, en espérant que ça va...


comprendre 24/11/2009 22:19


Bonjour Messieurs, oui oui, me voici revenu, mais bien peu bavard ;)
Voilà de quoi flatter vos sens, vos souvenirs et éveiller un peu de nostalgie chez vous : King Kong pour D&D. A bientôt ! comprendre


Cratès 16/11/2009 22:34



Alors voici un groupe identitaire russe utilisant un film de propagande communiste de Sergueï Eisenstein, ce dernier utilisant un héros de l'ancien régime russe mais aussi saint de l'église !

Dommage que l'on ait pas la traduction de la chanson. Ce groupe sait-il que ce film était censé refléter la lutte des russes contre l'expansionnisme de l'allemagne nazi ? Le russe a toujours été
lié à la "mère patri", qu'elle soit impériale, communiste ou "poutiniste". Cependant il est des identités multiethniques,dont la plus affimé est celle des Etats-Unis, comment en serait-il autrement
d'ailleurs, les véritables américains ayant été exterminés ?

A l'époque de la mondialisation, de la disparitions des frontières via internet du moins, beaucoup ne trouve plus leur place dans une société qui a perdu un peu de son échelle humaine, d'ou
peut-être ce repli identitaire, et aussi cette question récurante : où est-ce que je me situe dans le monde ?


comprendre 24/11/2009 22:30


Approche très intéressante que celle de la place de l'homme dans une société qui a perdu de son échelle humaine. Voire de sa matérialité (paradoxe !) dans une société fortement numérique où les
contacts se font impersonnellement. Merci pour ce commentaire très bien pensé ! Pour les paroles de la chanson, je les ai eues entre les mains, cela parle de la Russie, sa géographie physique, sa
force etc.  A bientôt chez toi ! comprendre