Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié
Eric Dupond-Moretti - Directs du droit

11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 15:52

L'incendie a duré six jours et sept nuits. Les deux tiers de la ville ont été détruits.

C'était en 64 après Jésus-Christ, à Rome.

Hubert Robert, Incendie à RomeHubert Robert, "Incendie à Rome"
Musée des beaux arts, Le Havre

La noblesse romaine a fait courir le bruit que Néron, empereur de Rome, avait volontairement fait incendier la ville pour des raisons d'urbanisme.

Néron, pour sa part, a fait porter la culpabilité de l'incendie sur les Chrétiens.

Près de 2000 ans après l'incendie, il est difficile d'établir l'origine de l'incendie : si les auteurs de l'antiquité envisageaient plus facilement une origine criminelle, les historiens actuels privilégient plutôt une origine accidentelle.

Je vous propose d'écouter en ligne, jusqu'au 7 novembre 2009, une émission de "2000 ans d'histoire" (sur France Inter), consacrée à cet incendie, émission dont l'invitée était Catherine Salles.

Et Rome brûla, Catherine Salles"Et Rome brûla", Catherine Salles
(Pour acheter en ligne)

Pour en savoir plus :
Wikipédia - Grand incendie de Rome
Herodote.net - 19 juillet 64 : Rome en flammes
Extrait du documentaire "L'Apocalypse" (Arte) - La responsabilité éventuelle des Chrétiens 

Publié par comprendre - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

D&D 27/11/2009 02:49



C'est bien possible, oui ;-)



D&D 25/11/2009 00:57


Ah ben oui, Tinto Brass, j'aurais pu m'en douter :-)


comprendre 26/11/2009 06:55


Monsieur est connaisseur ! Avoue quand même que des comme ça, on n'en fait plus ;)


D&D 19/11/2009 12:14


Salut monsieur ;-)
Je ne connais pas le fin mot de l'histoire... mais je me souviens bien comme j'étais impressionné, enfant, par Quo Vadis... Ce serait au moins amusant de le revoir un jour.



comprendre 24/11/2009 22:21


J'avions bien aimé Caligula nous autres. Merci de ton passage !