Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié
Eric Dupond-Moretti - Directs du droit

Dan Millman - Le guerrier pacifique
 

14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 10:49

 

Affiche Control

 

Vu le film CONTROL d'Anton Corbijn. Il s'agit d'un film centré sur la vie de Ian Curtis, chanteur du groupe Joy Division.

 

En noir et blanc et très esthétique, le film prend le parti de décrire une vie qui écrase peu à peu Curtis : succès du groupe, problèmes neurologiques, vie de famille pesante, vie sentimentale déchirée. Curtis perd pied et mettra brutalement un terme à sa vie.

 

L'addition des tracas matériels et sentimentaux qui oppressent Ian Curtis peut donner une impression de longueur au film, course d'obstacles dans un flou d'incertitudes. Le texte de certaines chansons s'éclairent, parallèles de ce que vit Curtis.

 

Le film s'appuie sur le livre écrit par Deborah, la veuve de Curtis. Ce point de départ "familial' n'est pas nécessairement un bon présupposé narratif, un focus principal à partir du groupe aurait peut être été plus satisfaisant.

 Control - Curtis - Apres emeute  Control - Curtis - Naissance  
Control - Curtis - Heureux papa Control - Joy Division - apres le suicide  
Control - Curtis - Tele Control - Curtis - Pillules  

 

Pochette de l'album unknown pleasures

 

Control - Curtis - scene

 

Le vrai Ian Curtis interprétant "She's lost control"

 

Publié par comprendre - dans Cinéma
commenter cet article
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 23:54
 

Paranoia Agent - Générique d'ouverture (Yume no shima Shinen Kôen)

 

Paranoia Agent menu 1

 

 

Raaiya raraiyora

Les nuages en forme de champignons sont magnifiques dans le ciel

Raaiya raraiyora

Un après-midi où les petits oiseaux picorent sur le chemin

Parlons ensemble, sur la pelouse à la lumière des arbres

Tes rêves fleurissent sur le banc au déjeuner

Gardons le son de la vague dans nos coeurs

Calmons la mélancolie

Allongeons le pont qui mène à demain

Sans s'inquiéter du tsunami

Raaiya raraiyora

Les nuages en forme de champignons sont magnifiques dans le ciel

Raaiya raraiyora

Un après-midi où les petits oiseaux picorent sur le chemin

Raaiya raraiyora

Le rêve qu'on a fait sur le banc au déjeuner

Raaiya raraiyora

L'après-midi naît à la lumière de l'arbre

 

 

C'est le générique qui introduit chaque épisode la série Paranoia Agent de Satoshi Kon.

Sur ce blog, nous avons déjà parlé de cette série à propos de son générique de fin et de Satoshi Kon à propos du film Millenium Actress.

 

 

Publié par comprendre - dans Cinéma
commenter cet article
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 12:00

Journées de l'archéologie les 21 et 22 mai 2011

 

(Voir le communiqué de presse de l'Inrap)

 

---

 

Accédez au programme des manifestations classées par régions puis par départements

 

---

 

Le programme complet (en .pdf) :

 

Programme des manifestations

596 manifestations dont 24 portes ouvertes sur des chantiers de fouille, dans 310 sites, 243 communes

 

---

 

On en reparle...

journees de l'archeologie 2011
Publié par comprendre - dans Histoire
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 09:52

ARTE propose, sur son site internet Arte+7, de revoir le reportage "B... comme Babylone".

 

La vidéo n'est plus disponible sur le site d'Arte+7

Mais le reportage est disponible ailleurs...

 

Salam Jawad, jeune iconographe d'origine irakienne, collecte des objets babyloniens afin de concevoir une encyclopédie en ligne. En sa compagnie, nous rencontrons quelques-uns des spécialistes qui ont pu explorer le site de la ville disparue, aujourd'hui inaccessible, comme Béatrice André-Salvini du musée du Louvre, l'une des rares personnes au monde à lire le babylonien "dans le texte", ou Joachim Marzahn, à Berlin, qui nous invitent à un formidable voyage dans le temps. Grâce à leurs explications, nous pouvons admirer de près les trésors retrouvés de la cité mésopotamienne, depuis les splendides figurines miniatures jusqu'aux premières tablettes en argile témoignant de l'écriture cunéiforme. (France, 2008, 55mn)

 

Générique B comme babyloneB comme babylone - Porte d'IshtarB comme babylone - Fouilles archéologiques

Publié par comprendre - dans Babylone
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 11:05

 

Le parquet de Saint-Nazaire est prudent et ne souhaite pas que les deux affaires criminelles soient trop vite rapprochées dans les médias, mais l'arrestation en Allemagne d'un meurtrier d'enfants pourrait accélérer la résolution du meurtre du petit Jonathan, 10 ans et demi, disparu dans la nuit du 6 au 7 avril 2004 de son centre de vacances de Saint-Brévin (Loire-Atlantique) et dont le corps avait été retrouvé six semaines plus tard, lesté au fond d'une mare, à 25 kilomètres du lieu de la disparition.

 

La porte de Calon (Guérande - Loire-Atlantique) - Lieu de la découverte du corps

La porte de Calon (Guérande - Loire-Atlantique) - Lieu de la découverte du corps

 

L'homme arrêté ce mercredi 13 avril 2011 à Hambourg a reconnu avoir commis trois meurtres d'enfants en Allemagne entre 1992 et 2001 ainsi qu'une quarantaine d'agressions sexuelles sur des mineurs. Surnommé "l'homme au masque" par la presse d'Outre-Rhin, il agissait ganté et masqué dans des camps de vacances, des campings ou des internats. S'il nie avoir commis d'autres meurtres en dehors de son pays, la police allemande le suspecte d'avoir commis au moins deux meurtres à l'étranger, dont celui d'un enfant de 11 ans au Pays-Bas en 1998 ainsi que le meurtre de Jonathan en 2004.

 

Les investigations vont donc s'accélérer sur cette piste "allemande", mais les similitudes entre les meurtres font naître, je crois, un véritable espoir de résolution de ce crime commis il y a sept ans maintenant. La gendarmerie nationale dispose de nombreux "éléments exploitables" prélevés sur le site de l'enlèvement de Jonathan et sur celui de la découverte du corps. Les comparaisons, notamment génétiques, pourront peut être permettre de confirmer rapidement l'implication de ce suspect.

 

Il faut noter qu'une cellule de la gendarmerie nationale, dite "cellule Jonathan", est restée très active sur ce meurtre, ayant d'ailleurs lancé un appel à témoin au début du mois d'avril 2011, et qu'un site internet dédié à la recherche d'informations ou de témoignages avait été mis en ligne en 2008 dans l'espoir de faire progresser l'affaire. Enfin, on se rappellera que l'affaire Jonathan avait été le thème du premier numéro de l'émission télévisée "Non élucidé", présentée par Arnaud Poivre d'Arvor et diffusée en novembre 2008. La piste allemande y avait été explicitée et décrite comme une piste très sérieuse.

 

Publié par comprendre - dans Faits divers
commenter cet article