Déco...

Recherche

Lecture en cours

 

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?

22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 20:17

Douleur... Celle de reprendre la mise en page avec le nouvel outil de publication d'overblog... On va se faire violence un peu sinon on n'y arrivera jamais, hein :)

 

Un coucou donc, fugace, histoire de dire que la vie en vrai prend pas mal de temps (trop pour des bêtises d'ailleurs) et que les loisirs "de distraction indispensable" ont totalement envahi le temps libre.

 

Et si le vrai défi c'était de s'y remettre ?

 

Non, je reformule : Et si le vrai défi c'était de trouver le courage pour s'y remettre ? Se reconcentrer, rechercher, valoriser, s'enrichir, produire.

 

"Se remobiliser" on dit dans la vie artificielle dans laquelle je m'immerge 8 heures par jour. D'ailleurs on y parle d'atelier de remobilisation, forcément, un "atelier", ça donne une impression de travail (ou de bricolage), que l'on se regroupe dans un garage/appenti/hangar pour y bricoler "on ne sait quoi" histoire de s'y mettre à nouveau ("re") avec concentration et détermination (mobilisation). Oui mais pour faire quoi, pour aller vers quoi ?

 

Et si le vrai défi c'était en fait de savoir où l'on veut aller pour pouvoir s'y remettre ?

 

Publié par comprendre
commenter cet article
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 06:25

Il y a deux jours, j'ai découvert la plateforme padlet.com qui permet de créer et de partager des publications, y compris en mode collaboratif, sur internet.

 

Le mode de création, qui se réalise via un mur, est très intuitif : on travaille en faisant glisser du contenu (images, vidéos, sons...), on crée librement des blocs de texte, on les déplace selon nos envies.

Et si nous testions un article interactif ?

Je découvre complètement mais je suis séduit par cette liberté, bien moins encadrée sur le plan technique que la publication de billets sur un blog, et qui permet en plus de donner le droit aux visiteurs (à vous donc) d'ajouter ses propres contributions ou de modifier celles existantes.

 

Comme j'ai bien envie de tester ce que propose padlet mais sans pour autant quitter le cadre "blog" ou pouvoir directement intégrer quelque chose ici, je vous invite à consulter le mur que je viens de créer et sur lequel je vous propose que nous échangions sur les rêveries du promeneur solitaire de Rousseau. Vous ne connaissez pas l'oeuvre, vous avez peur de dire des âneries ? On s'en moque, je la découvre aussi et on peut parfaitement échanger des informations sur le sujet sans pour autant être des spécialistes ; libres à vous, donc, de venir contribuer doctement ou en partageant simplement vos quelques découvertes sur le sujet (liens, images, impressions...).

 

Notez bien qu'à la date de la présente publication le mur ne comporte pas beaucoup de contenu : je l'actualiserai au fur et à mesure de mes propres découvertes sur l'oeuvre, il ne faut donc pas hésiter à régulièrement aller voir sur place ce qui se passe !

 

Si tout va bien, cela se passe ici :
http://fr.padlet.com/comprendre/8i1lqj091on8

 

Publié par comprendre - dans Livres
commenter cet article
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 14:08

L'épisode 2 de la série "Les experts du passé", qui valorise le travail de l'INRAP et des scientifiques mobilisés sur les découvertes, est disponible sur le site d'universcience.tv

 

 

La vidéo présente sous la forme d'une enquête le travail réalisé pour comprendre l'histoire d'un dépôt d'ossements d'origine animale, découvert à Caours (Somme), remontant au paléolithique.

 

 

Pour revoir le premier épisode sur mon blog :
http://comprendre.over-blog.fr/2015/07/universcience-tv.html

 

Pour approfondir, sur le site de l'INRAP :
http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/Actualites-des-decouvertes/p-1082-Neandertal-s-invite-a-l-Eemien.htm

Publié par comprendre - dans Histoire
commenter cet article
15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 17:22

On y est, une nouvelle année écoulée.

 

Le ciel est sombre depuis novembre, une parenthèse triste est ouverte, nous attendons.

 

J'ai plutôt tenu la barre par rapport aux lectures annoncées l'an dernier. J'ai beaucoup aimé Mort à crédit et mémoires de deux jeunes mariées. Un peu déçu par la biographie de Fouché par de Wareschiel (qui a été handicapé par le manque de sources je pense, et peut-être par son rapport au personnage historique).

Beaucoup de lectures au format numérique : epub reçoit mon adhésion même si, je crois, le modèle économique des livres économiques est à revoir compte tenu des coûts ahurissants pratiqués pour des biens non matériels.

 

Pour l'année à venir, je pense lire en plus grand nombre, viser la quantité donc, avec une exigeance moindre pour le choix des oeuvres, en tout cas avec un prisme de sélection plus large et plus contextuel (prendre ce qui passe, pour voir).

 

J'ai déjà mis de côté :

- Veronika décide de mourir de Paulo Coelho

- François Mitterrand de Michel Winock

 

Une année catastrophique sur plan cinéma car j'ai vu très peu de films ; assez peu de séries même, mais pas mal de reportages visionnés, pas sûr que cela compense.

 

Rien de très intéressant sur le plan musical, rien (de nouveau) à faire partager en tout cas.

 

Difficile de dire où on en sera dans un an, l'idée est de tenir la barre et de garder les pieds bien ancrés dans le sol, je sens que cela va souffler assez fort.

Publié par comprendre - dans Livres
commenter cet article
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 16:01

Nous en parlions récemment chez Cratès, les rosiers sont en fleurs !

 

Je viens vous présenter quelques photographies :

Diaporama de trois photographies du rosier Ingrid Bergman
Diaporama de trois photographies du rosier Ingrid Bergman
Diaporama de trois photographies du rosier Ingrid Bergman

Diaporama de trois photographies du rosier Ingrid Bergman

Le premier de mes deux rosiers est un Ingrid Bergman.

 

Rosier buisson à grandes fleurs, il produit des roses de couleur rouge sang odorantes. Les feuilles sont de couleur vert foncé. Il se dit que le rosier est très remontant, je ne peux pas encore le dire car il a subi de graves attaques l'an dernier et il n'a plus refleuri après l'été.

 

Rosier résistant qui ne semble pas apprécier le plein soleil (qui lui brûle les jeunes pousses). Il a bénéficié avec un bon résultat d'un apport en corne broyée et sang séché dans le courant du printemps.

Rosiers en fleurs juillet 2015

Le nom de mon second rosier m'est inconnu à ce jour : je l'ai découvert un jour, abandonné, dans les parties communes de l'immeuble où je vivais en 2013.

 

Je suppose qu'il pourrait s'agir d'un rosier Michelangelo, ou un cousin proche.

 

Rosier buisson également à grandes fleurs mais cette fois la rose est de couleur jaune et elle possède beaucoup de pétales. L'odeur produite par la rose est douce et puissante. Feuillage vert foncé, floraison très remontante.

 

Le rosier est résistant mais semble plus sensible aux parasites : l'année dernière, victime d'attaques diverses, il a carrément refusé de fleurir. Le rosier apprécie le plein soleil mais semble mieux produire en mi-ombre.

 

Les deux rosiers boivent beaucoup, d'une part parce que je les cultive en pot et d'autre part parce que la période de floraison le nécessite.

Publié par comprendre - dans Photographies
commenter cet article