Déco...

Recherche

Lecture en cours

 

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?

23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 11:39


Un peu endormie


Voilà la nouvelle venue dans mon foyer : "Gentille" (nom potentiellement temporaire)


Petite minette d'une année environ qui n'avait pas de maître et en cherchait un.


Elle a bien failli mourir récemment, enfermée sans nourriture et sans eau pendant plus de 10 jours, cela m'a décidé !


Publié par comprendre - dans Photographies
commenter cet article
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 20:11
 

 

Publié par comprendre - dans Insolite
commenter cet article
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 17:00

 

En réponse à l'article d'Antiochus

 

Doudou fleur bleue

Nous avons les mêmes petites fleurs !


Doudou paquerettes

Pourquoi se jucher, on est tellement bien sur le plancher des vaches !


Publié par comprendre - dans Photographies
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 14:19

 

Il y a un peu plus de 30 000 ans, on se rappelle que nous avions laissé un groupe d'aurignaciens barbouiller les murs de la grotte de Chauvet, histoire qu'on puisse la découvrir en 1994 et faire quelques photos sympas.

 

Jusqu'en mars 2010, les scientifiques envisageaient que 3 espèces "humaines" cohabitaient sur la planète aux environs de 40 000 ans avant notre ère :


- Nos ancêtres directs, les homo sapiens.

- Nos cousins disparus, les néandertaliens.

- D'autres cousins disparus, vivant uniquement sur une île indonésienne, les hommes de Florès.

 

On avait d'ailleurs vu quelques images de ces gens sur mon blog.

 

En 2008, une équipe russe, qui fouille une grotte plutôt fertile sur le plan de l'archéo, trouve une phalange de petit doigt qui semble avoir appartenu à un enfant vivant il y a environ 40 000 ans. Rien de bien révolutionnaire dans cette découverte, mais en s'interrogeant sur l'espèce à laquelle appartenait cet enfant, sapiens ou néandertal, l'équipe fait procéder à une identification de l'ADN. Et là, ça se complique...


La séquence génétique est en effet très différente de celle des homo sapiens et de celle des néandertaliens. Les conclusions, publiées en mars 2010 dans Nature, supposent donc la découverte d'une nouvelle espèce d'hominidé, contemporaine mais distincte des homo sapiens et des néandertaliens. Cette nouvelle espèce, dont l'enfant de Denisova est le premier spécimen identifié, aurait donc vécu du côté de la Sibérie, il y a 40 000 ans environ. Le premier ancêtre commun aux trois espèces serait ancien de... près d'un million d'années !


Pas sûr que la découverte soit définitive, mais deux choses sont notables :


- nous décomptons désormais 4 espèces connues d'hominidés pour un passé relativement proche alors qu'il y a une paire de dizaine d'années à peine nous avions encore du mal à admettre les néandertaliens comme nos parents.


- les progrès de la science en matière de génétique vont certainement nous conduire à une explosion du nombre de découvertes dans les mois et années à venir. Pour l'enfant de Denisova, c'est l'exploitation de l'ADN des mitochondries, procédé récent, qui a conduit à cette découverte. La source est moins complète que de l'ADN contenu dans le noyau des cellules, mais elle se conserve mieux et semble se trouver en plus grande abondance.   


  L'odyssée de l'espèce, rencontre entre sapiens et néandertal (0'59)


Publié par comprendre - dans Histoire
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 10:00

Les récents articles publiés sur mon blog au sujet de l'amputation ont troublé la sensibilité de certains lecteurs. Pour se remettre de leurs émotions, ils se sont précipités pour revoir leurs DVD de Crash et de La mouche et il parait qu'ils se sentent beaucoup mieux. Ouf !

Pour surmonter l'horreur générée par la lecture de ces articles "chirurgicaux", je vous propose donc une petite page de détente en regardant un épisode, issu d'une série qui était diffusée à la télévision il y a longtemps,  qui met en scène deux petits chats en pâte à modeler.

L'épisode raconte la rencontre entre les chats (un rouge, un blanc) avec des fourmis.



Publié par comprendre - dans Divers
commenter cet article