Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié
Eric Dupond-Moretti - Directs du droit

Dan Millman - Le guerrier pacifique
 

26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 09:44

Toujours dans les arts traditionnels japonais, voici le théâtre bunraku :

 

 

http://ynt.yafjp.org/images/performing-arts_img2.jpg

Marionnettes de bunraku

 

 

Le bunraku est un style de théâtre où les acteurs sont remplacés par des marionnettes manipulées sur la scène par trois personnes, les montreurs, vêtues de noir.



Le théâtre bunraku appartient depuis 2003 au patrimoine culturel immatériel défini par l'UNESCO.

Démonstration de bunraku - Scène tirée de "Date musume koi no hikanoko"

Publié par comprendre - dans Japon
commenter cet article
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 12:35


Le nagauta est un style musical japonnais.


Nagauta (9'31)



L'instrument qui est utilisé sur la vidéo s'appelle le shamisen. C'est une sorte de luth à 3 cordes.


Jeune femme jouant du shamisen



Le nagauta sert normalement d'accompagnement au théatre traditionnel japonais, le kabuki.

http://www.unesco.org/culture/ich/img/photo/thumb/00780-BIG.jpg
Acteurs de kabuki (époque moderne)

Publié par comprendre - dans Japon
commenter cet article
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 11:07


Article initalement publié sur mon précédent blog le 23 juillet 2007

Saman avis de recherche
Thierry SAMAN - Recherché



Le 10 mars 1998, dans un parking souterrain, un homme s'approche d'une jeune femme qui attend son mari et fait feu sur elle. La balle de petit calibre pénètre au niveau de la tempe et traverse la machoire. L'homme prend la fuite et la laisse pour morte.

A quelques mètres de la voiture, les enquêteurs de la police judiciaire retrouvent un gant de cuir. Les expertises menées à l'époque décèlent des traces de sueur à l'intérieur du gant, mais impossible d'en extraire le profil génétique de son propriétaire.

Les enquêteurs soupçonnent le mari d'être à l'origine de cette tentative d'assassinat, un certain Thierry, gardien d'immeuble, ancien boxeur. Le hic c'est qu'ils n'ont que des soupçons, aucun élément matériel ne vient confirmer leurs soupçons.

En 2005, les progrès techniques permettent de faire parler le gant en cuir : un profil génétique est établi à partir des quelques gouttes de sueur contenues dans le gant. Cette signature génétique est intégrée au fichier national, "au cas où". Coup de chance, au milieu de l'année 2006, un homme est arrêté pour cambriolages, Michel, 39 ans, et son ADN est identique à celui retrouvé dans le gant.

Michel est donc arrêté gare de Lyon, le 18 octobre. Interrogé, il nie avoir tiré sur la jeune femme il y a près de 8 ans. Problème : il est reconnu formellement par sa victime ! Et il craque : il a été payé 50 000 francs pour tuer cette dame. Le donneur d'ordre n'est autre que Thierry, le mari de la victime. La veille de la tentative d'assasinat, les deux hommes s'étaient même rendus sur les lieux pour répéter la scène qui devait conduire à la mort de cette épouse gênante. Le mobile ? Madame s'interrogeait sur les soudaines rentrées d'argent de son mari, argent qui provenait du grand banditisme parisien à qui Thierry rendait parfois de petits services. Craignant d'être dénoncé à la police, Thierry a pris la décision de faire supprimer cette épouse trop curieuse.

Mais voilà, Thierry a disparu. Le 16 janvier 2003, lui et sa peugeot 205 rouge ont disparu sur le chemin du travail. Depuis, plus aucune nouvelles. Ou, dumoins, plus aucune bonnes nouvelles car en juin 2003, une Audi S3 volée a été retrouvée dans un box de parking du 18e arrondissement de Paris. Au milieu d'armes et de quelques 34 kilos de cannabis, les policiers ont retrouvé des traces de sang sur un siège. Le sang de Thierry.

Thierry a peut être été tué par la pègre au motif qu'il informait régulièrement les services de police. Ce "tonton", terme qui désigne les informateurs, avait d'ailleurs rencontré un policier de Versailles la veille de sa disparition.

Depuis, un avis de recherche a été lancé. L'enquête suit son cours.

Sources : L'express - 14 décembre 2006 - "Le crime n'était pas parfait" - Eric Pelletier

Depuis un an, pas de nouvelle dans cette affaire. Deux hypothèses : soit Thierry SAMAN a été tué, volontairement ou accidentellement, alors qu'il participait à une transaction douteuse (Cf. l'audi A3), soit Thierry SAMAN a pris la décision de changer de vie pour agir plus discrètement ou pour fuire quelque chose.

Mise à jour (10 janvier 2009) :
Thierry SAMAN est mort, son corps calciné a été retrouvé dans l'Oise.

Publié par comprendre - dans Faits divers
commenter cet article
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 11:12

La véritable Gloire s'appuie sur la Vertu - Musée du Louvre


Je vous invite à une réflexion sur la base d'un petit texte tiré des "Proverbes" de l'Ancien Testament :


16 Il y a six choses que hait l'Éternel, Et même sept qu'il a en horreur;
17 Les yeux hautains, la langue menteuse, Les mains qui répandent le sang innocent,
18 Le coeur qui médite des projets iniques, Les pieds qui se hâtent de courir au mal,
19 Le faux témoin qui dit des mensonges, Et celui qui excite des querelles entre frères.



Orgueil - Les yeux hautains
Amour excessif de soi-même

Médisance -
La langue menteuse
Action de tenir sur quelqu'un des propos malveillants, mais fondés ou que l'on croit fondés

Meurtre -
Les mains qui répandent le sang innocent
Action de tuer délibérément un être humain

Manipulation -
Le coeur qui médite des projets iniques
Manoeuvre occulte ou suspecte visant à fausser la réalité.

Vice -
Les pieds qui se hâtent de courir au mal
Penchant irrépressible pour quelque chose que la morale, la religion réprouve.

Mensonge -
Le faux témoin qui dit des mensonges
Affirmation contraire à la vérité faite dans l'intention de tromper.

Exciter des querelles entre frères
Chercher à délier les liens du sang.

Publié par comprendre - dans Philosophie
commenter cet article
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 22:48

De bien jolies choses pour le plaisir des yeux (thématique : la jeunesse) :

Colson - Colson - "Le repos" (1759)


Jean-Baptiste Carpeaux, Jean-Baptiste Carpeaux, "Jeune pêcheur à la coquille" (1858)


Georges de la Tour, Georges de la Tour, "Le souffleur à la lampe" (1640)


Claude-François Attiret, Claude-François Attiret, "La chercheuse d'esprit" (1774)


Tout ça au musée des beaux-arts de Dijon :

Musée des beaux-arts de Dijonhttp://mba.dijon.fr/


Publié par comprendre - dans Divers
commenter cet article