Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié
Eric Dupond-Moretti - Directs du droit

Dan Millman - Le guerrier pacifique
 

4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 01:20
L'Hebdomadaire  "L'Histoire" du mois de mars 2008 est paru.

Histoire-mars-2008.jpg
Quelques articles à signaler au premier survol : "D'où vient le chaudron de Gundestrup ?" (pour une fois, on ne parle pas que de sa signification, mais également de ses origines), "La Gallo-Romaine aux pinceaux" (descriptif d'une tombe gallo-romaine, sépulture d'une artiste peintre visiblement reconnue à son époque).


En ligne, je vous suggère la lecture de l'article relatif aux massacres perpétrés au Kenya. Les explications données sont claires, même s'il faut se concentrer avec le nom des ethnies, la carte est vraiment très réussie.



L'adresse du site internet du magazine : http://www.histoire.presse.fr


Pour les lecteurs qui préfèrent utiliser leurs oreilles que leurs yeux, je vous rappelle qu'une émission quotidienne absolument géniale est diffusée sur France Inter : 2000 ans d'histoire. Les émissions sont gratuitement accessibles pendant 30 jours en streaming (écoute en ligne). Voici la page pour y accéder. Exemple d'émissions disponibles à ce jour : La Russie de Poutine, L'antigaullisme, Les apparitions à Lourdes, La Saint-Barthélemy ou encore Tibère.


Je profite de ce petit billet pour vous dire que tout va bien pour moi, ma demande de mutation est bien engagée, les difficultés initiales pour le départ ont été correctement levées. La semaine prochaine je reçois de la famille donc je serai un peu moins présent sur nos espaces respectifs, mais ça sera aussi pour la bonne cause puisque j'en profiterai pour aller visiter le Louvres ;)
Publié par comprendre - dans Histoire
commenter cet article
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 22:00
Voici un passage tiré d'un blog ami qui m'a donné envie de partager avec vous une réflexion :

Parce que je me considère "mieux" que les "veaux", j'en oubliai que des personnes bien plus brillantes que moi existaient [...]


Pour citer une nouvelle fois "La pierre et le sabre" de Eiji Yoshikawa, lisez donc la rencontre entre Musashi et un maître d'armes à qui il souhaite se mesurer :
"Musashi était presque certain, d'après ce qu'il en avait déjà vu, qu'il pouvait se mesurer à cet homme, mais il s'interdit trop de hâte. Takuan lui avait enseigné la première leçon de l'existence : que le monde contient beaucoup de gens qui risquent fort de vous être supérieurs. [...] Avant de laisser son orgueil et sa confiance en lui l'amener à sous-estimer un adversaire, il voulait le jauger sous tous les angles. Tout en assurant ses bases, il resterait sociable, même si cela risquait parfois de paraître lâche ou servile à son adversaire."

Après cela, je me réfère également à "L'Art de la guerre" :
"Toute campagne guerrière doit être réglée sur le semblant. [...] simulez l'infériorité pour encourager son [l'ennemi] arrogance. [...] Vous feindrez quelquefois d'être faible afin que vos ennemis, ouvrant la porte à la présomption et à l'orgueil, viennent ou vous attaquer mal à propos, ou se laissent surprendre eux-mêmes et tailler en pièces honteusement."

laotseu.gif

L'orgueil et l'arrogance sont sources d'échecs (personnels, professionnels...) car ils prédisposent qui en est atteint à une mauvaise évaluation des situation et des capacités, les poussant de ce fait à s'exposer inutilement.

On peut être supérieur à l'ennemi mais sans pour autant être objectivement en position de force : c'est le cas face à un adversaire qui adopte une posture humble voire, plus stratégique, feinte pour fausser le jugement qui est porté sur lui. Une armée peut bien être plus expérimentée et mieux équipée, il n'en restera pas moins qu'elle se fera décimer si elle se rue dans un fossé hérissé de pieux en croyant prendre par surprise son adversaire.

Relisez la suggestion de Sun Tzu, il propose de pratiquer le "semblant" pour instrumentaliser l'orgueil de l'adversaire et l'amener de sa propre initiative à attaquer une armée parfaitement "préparée". C'est ni plus ni moins que le pousser, par la ruse, à se jeter dans la gueule du loup. L'arrogant, même s'il est en position de force, peut se retrouver battu par un adversaire inférieur mais qui aura su exploiter son travers. Et l'arrogance est justement l'un des travers les plus faciles à détecter ;)


Et pour conclure, je vous conseille la lecture attentive d'une réflexion sur l'humilité attribuée à Lao-Tseu :
Il existe des hommes intelligents et à l'esprit pénétrant qui frisent la mort ; c'est parce qu'ils aiment critiquer les autres. Il existe des hommes au vaste savoir et à la grande éloquence qui mettent leur vie en péril ; c'est parce qu'ils aiment dénoncer les mauvaises actions des autres. Aucun fils ni aucun sujet ne devrait traiter les autres comme sa possession.
Publié par comprendre - dans Philosophie
commenter cet article
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 20:54
Vous avez peut-être déjà joué à Devinettor ?

Découvrez la nouvelle version : Akinator !

C'est stupéfiant ;)

Je me fais discret ces jours-ci car je suis en train de gérer avec précaution une affaire personnelle : je cherche à obtenir ma mutation professionnelle dans un autre département sur un poste potentiellement intéressant mais "on" cherche à me retenir. Du coup, je tape aux portes qui vont bien pour mettre un maximum de chances de mon côté. C'était la page ma-vie.fr

Exprimez-vous : vous êtes au salon de l'agriculture et soudain, le Président de la République vous tend la main ! Que lui dites-vous ? On l'a vu, un "type" lui a dit : "ne me touche pas, tu me salis". Mais vous ? En une phrase, vous devez dire quelque chose d'efficace, de perspicace, de marrant ou autre. Quoi ?

bonjour.jpgA vous de jouer !
"Bonjour !"

Vous avez dit :

Plumedoie (http://plumedoie.bloguez.com)
La moindre des politesses est de toucher la main aussi et pas dire un mot si on est pas d'accord avec lui! Ou lui faire part de ses griefs ??


Je suis d'accord, la moindre des choses est de serrer la main du Président, la fonction est hautement honorable. Maintenant, si on n'est pas d'accord avec sa politique ou sa méthode, le mieux est encore de s'éloigner. L'invective n'apporte rien sur le plan démocratique. Un peu moins d'un français sur deux n'a pas voté pour Monsieur Sarkozy au deuxième tour des élections présidentielles, imaginez donc ce que serait les "bains de foules" si tout le monde faisait part de ses griefs : un "bonjour", un "connard", un "bonjour", un "connard" etc... ;)

Trazom (http://nosce-te-ipsum.over-blog.fr)
un truc du genre "Fi, monsieur, ne me touchez point la main, vous venez de tripoter le cul du cochon, vous risquez de me salir !"

Antiochus (http://www.antiochus.org)
je crois que j'aurais regardé droit devant moi (je mesure 1.86) et donc je ne l'aurais pas vu (ce qui l'aurais vexé également).

Anne (http://atmosphere88.bloguez.com)
" Pardon, j'ai les mains sales " " ah je ne vous pensais pas si grand Mr Le Président " ;)

Mais quelle imagination ! J'avoue que dans l'agressivité le "tu m'salis" a mis la barre assez haut.

Publié par comprendre - dans Divers
commenter cet article
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 16:08
 
1. Surveiller les mises à jour des blogs amis avec une extension firefox, c'est possible !

Update scanner est paramétrable : nombre de caractères différents à partir duquel il vous alerte, fréquence de la vérification.... Quand il détecte les changements, il vous en informe et si vous vous rendez sur le blog ami en question, il met en évidence les nouveautés !

Après une petite semaine d'utilisation, je l'adopte, on voit beaucoup plus de choses dans les mises à jour. Je conseille de ne pas le configurer en vérification automatique car ça peut faire ramer votre navigation à un moment inapproprié : il suffit de garder la main pour lancer soi-même la vérification.

uscann.jpg

Pour plus d'infos, c'est là : page update scanner ou sinon voilà le lien d'Installation directe


2. Une deuxième musique métallique puisque la première vous a intéressés !

Premier album du groupe norvégien Emperor, "In the nightside eclipse" est très souvent cité comme la réalisation la plus aboutie du black metal. Je préciserais quand même  black metal "mélodique" car n'oublions pas que d'autres, darkthrone ou mayhem pour ne citer qu'eux, avaient déjà produit des perles de true black metal qui doivent, à mon sens, rester les références du style musical. Néanmoins, rien à redire sur "In the nightside eclipse", un véritable bonheur, à chaque écoute, et qui en plus ne vieillit pas. Extrait :

Emperor - I am the black wizards


3. Allez donc voir mon ami Damien59 (http://damien59.over-blog.fr) qui a pondu quelques beaux articles ces trois derniers jours, vous ne serez pas déçus. Je ne partage pas tout ce qui est dit, mais au moins on peut en discuter.

wt0x3ek32v.jpg
Publié par comprendre - dans Musique
commenter cet article
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 11:16
L'expression "S'endormir dans les délices de Capoue" signifie que l'on se laisse bercer par un vie sans contrainte, facile, qui déconstruit toute volonté d'action.
 
romains.JPGThomas Couture - "Les Romains de la décadence" (1847)
Musée d'Orsay, Paris

L'expression fait référence à un fait historique : en 215 av. J.C., Hannibal, le chef militaire carthaginois, prit la cité italienne de Capoue et y passa l'hiver avec ses hommes. Voyez comment Tite-Live nous décrit la vie des soldats à Capoue :
 
[Les troupes] furent sans force contre les délices de voluptés immodérées, et d'autant plus enivrantes qu'ils les ignoraient. Aussi s'y précipitèrent-ils avec fureur. Le sommeil, le vin, les festins, les débauches, les bains et le repos, que l'habitude rend de jour en jour plus attrayants, les énervèrent à un tel point qu'ils se défendirent dans la suite plutôt par leurs victoires passées que par leurs forces présentes.

Aux yeux des gens de l'art, cette faute fut regardée comme plus grave encore que celle qu'il avait commise en ne marchant pas sur Rome aussitôt après la bataille de Cannes. Son hésitation, dans cette circonstance, put, en effet, ne paraître qu'un retard apporté à son triomphe, tandis que cette dernière faute lui enleva les forces nécessaires pour vaincre à l'avenir. Aussi, l'on put voir qu'il n'avait plus la même armée, lorsqu'il sortit de Capoue. Les Carthaginois revenaient presque tous embarrassés de femmes de mauvaise vie ; et quand ils recommencèrent à habiter sous la tente, qu'ils retrouvèrent des marches et les fatigues de la vie de soldat, semblables à de nouvelles recrues, la force leur manquait aussi bien que le courage.
 
Ce compte-rendu historique est un peu discutable : les troupes d'Hannibal avaient été mises à mal par plusieurs années de rixes contre les légions romaines, par la bataille de Cannes (216 av. J.C.) et rencontraient des difficultés d'approvisionnement. La perspective d'un siège puis d'une prise de Rome était compromise. Par ailleurs, Rome était agitée de troubles politiques et aurait pu se déconstruire sans intervention extérieure. Enfin, les attaques ciblées d'Hannibal réduisaient les alliés de Rome, l'affaiblissant progressivement.

Le passage à Capoue n'était donc pas nécessairement une faiblesse militaire, mais peut-être une attente stratégique.

Nos mémoires retiennent des délices de Capoue l'idée d'une langueur fatale.
Publié par comprendre - dans Histoire
commenter cet article