Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié
Eric Dupond-Moretti - Directs du droit

Dan Millman - Le guerrier pacifique
 

24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 23:08

 

1,3 million de spectateurs en France. Et moi j'ai eu le droit à une séance privée, seul spectateur, tête à tête avec Nathalie(s).

 

Affiche Black Swan

Sensuel et maléfique, parfois démoniaque.

 

J'ai apprécié la dimension psychologique du film, la naissance de ce magnifique cygne noir.

 

Le générique de fin est à apprécier dans sa totalité, l'ambiance sonore est superbe.

 

Nathalie Portman, Vincent Cassel. Film de Darren Aronofsky (déjà beaucoup apprécié pour Pi et The wrestler, plutôt apprécié pour Requiem for a dream).

 

Très bon moment.

 

Publié par comprendre - dans Cinéma
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 21:16

 

Allez savoir pourquoi, le film n'aura fait qu'une seule semaine à l'affiche de mon cinéma.

 

Légitime défense est l'adaptation d'un polar. Sont visibles Jean-Paul Rouve, Claude Brasseur et Olivier Gourmet.

 

Légitime Défense

Crédits photo : cinemasgaumontpathe.com

 

Je ne suis pas trop là pour savoir si c'est la poule (le film) ou l'oeuf (le livre) qui est responsable mais une chose est sûre, c'est bien la poule (le film) qui prend un carton rouge pour deux scènes de cruauté animale, stupides, choquantes et tout à fait inutiles dans la narration (Nggggeuuuu, le méchant tue le chien parce qu'il est méchant, Ngggeuuuu).

 

Après on dira que le rythme est soutenu, que Rouve joue bien, que Brasseur est très bon et que les dialogues sont très mauvais. Mais vu que le film est disqualifié, autant cracher dans le vent. Ah, et puis la scène de fin est pathétique. 

 

Le père s'est fait tuer par les Fioni et le méchant Moret se fait arrêter à la fin du film : ça c'est cadeau pour le réal', ça te passera l'envie de faire tuer des chats à coup de cendrier.

 

Film disqualifié.

 

Publié par comprendre - dans Cinéma
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 21:56

Pas facile la critique cinéma, je ne sais pas faire. Mais il y a en des qui font ça très bien ailleurs, suffit d'aller les voir.

 

L'idée est que je puisse vous dire de temps en temps ce que j'ai vu au ciné (peut être en DVD, parfois) et ébaucher un avis, mais certainement pas de dresser une critique, ah non. Et puis qu'on partage avec vos avis

 

Vu aujourd'hui TRUE GRIT d'Ethan et Joel Cohen (dit "les frères Cohen" dans le milieu des cinéphiles)

 

True Grit

True Grit - (© 2010 - Paramount Pictures, n'allez pas déconner avec la propriété intellectuelle ou c'est direct la prison)

 

Alors ce film c'est un remake d'un vieux western de 1969 avec John Wayne blablabla la suite chez télérama, probablement. On parle d'un western alors ? Oui, on est dedans : des fusils, de longs manteaux en cuir poussiéreux, des courses de chevaux, des shérifs qui cherchent des méchants. Mais on dépasse le style strict "western" parce que les personnages sont plus profonds, il y a pas mal d'humour,des scènes assez oniriques (pas toutes réussies).

 

Les plus : Hailee Steinfeld (qui joue la petite fille), le tempo, les paysages, la musique

 

Les moins : la voix un peu pénible de Jeff Bridges, la chevauchée nocturne, la fin du film (moyenne, mais ça se discute)

 

J'ai bien aimé.

 

Publié par comprendre - dans Cinéma
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 12:43

 

Leslie Nielsen

Le lieutenant Frank Drebin est mort

 


Publié par comprendre - dans Cinéma
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 20:54

 

David Fincher - The social network

David Fincher - The social network

Crédits photographiques : SONY Pictures

 

J'avais cru voir plein de vilaines choses sur ce film, "The social network". L'histoire de la création de Facebook. Pas grave, le fait que David Fincher l'ait réalisé m'a suffit.

 

J'ai  trouvé ça très bien. Le personnage de Zuckerberg n'est pas aussi désagréable que d'aucun semble l'avoir vu dans ce film, mais je regrette un peu le côté lourdement nerd qui est dépeint de lui, d'autant plus que ce côté semble s'aggraver plus on avance. Autre chose, l'histoire du vol de l'idée du réseau social n'est finalement pas aussi nette que cela dans le film, mettant plutôt l'accent sur la dimension créative anarchique de Zuckerberg.

 

Bref, bon film, dynamique et esthétiquement intéressant. Mon avis à moi.

 

Et quand j'entends les commentaires politiques sur l'intervention télévisée de Nicolas Sarkozy, je ne regrette pas d'avoir passé plus utilement mon temps.

 

Publié par comprendre - dans Cinéma
commenter cet article