Déco...

Recherche

Lecture en cours

 

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?

6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 20:24
Abraracourcix élevé sur le pavois
Cette image nous est familière : Abraracourcix, le chef du village d'Astérix. Profitons-en pour apprendre une ou deux choses...

Le bouclier sur lequel est levé Abraracourcix est désigné par le nom de "pavois" : ce terme militaire désigne un grand bouclier mais est anachronique pour la période romaine ou celtique puisque ce nom est apparu au XVe siècle pour désigner les boucliers utilisés par les mercenaires venus de la ville de Pavia en Italie.

Historiquement, "l'élévation sur le pavois" désigne un fait précis, celui de désigner un chef en le portant haut dans la foule, placé sur un bouclier, pour que tous l'acclament et le reconnaissent comme chef.

Cette méthode de désignation d'un chef trouve ses origines chez les Francs, célèbre peuple germanique soumis par les Romains.

Seule la désignation du chef se faisait de la sorte et il ne semble pas qu'ils aient été portés en permanence sur leur bouclier. Le personnage d'Abraracourcix n'est donc pas "historiquement" acceptable ;)

Exemples célèbres d'élévation sur le pavois : Pharamond et Mérovée (élévations légendaires), Clovis (509) ou bien, plus surprenant, l'empereur Julien l'apostat (360).

On utilise l'expression "élever sur le pavois" dans la langue française pour désigner, au sens figuré, l'action de mettre quelqu'un à l'honneur.

Pour une illustration de l'élévation sur le pavois :
Pharamond élevé sur le pavois par les Francs"Pharamond élevé sur le pavois par les Francs"
Pierre Henri REVOIL, 2e quart XIXe siècle
Musée national du château et des Trianons, Versailles

 

 

 
Publié par comprendre - dans Vocabulaire
commenter cet article