Déco...

Recherche

Lecture en cours

Lectures 2017

Paul Veyne - Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?
Guy de Maupassant - Yvette
Guy de Maupassant - Contes divers
Guy de Maupassant - Contes du jour et de la nuit
Hermann Hesse - Demian
Hermann Hesse -  Le loup des steppes
Comtesse de Ségur - Les malheurs de Sophie
Pierre Lemaître - La robe de marié
Eric Dupond-Moretti - Directs du droit

Dan Millman - Le guerrier pacifique
 

11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 11:39

La naissance du hard rock



A la fin de l'année 1970, le groupe Black Sabbath produit un album clé dans l'histoire du rock : Paranoid.


ParanoidL'album est en vente sur le site de la Fnac.



Contexte. Musicalement parlant, on est sur le déclin des grands artistes des 60's : les Beatles (abbey road/let it be) sont sur le point de se séparer, les Stones (période "you can't always get...") ont déjà fait l'essentiel, les Who tournent, Abba, Aerosmith et Supertramp arrivent, Hendrix et Janis Japlin partent... En France, c'est Joe Dassin et Johnny Halliday qui ont les honneurs du public.



Black Sabbath
Black Sabbath en 1969



38 ans plus tard, on aura du mal à percevoir la révolution musicale qui est introduite par Black Sabbath. La ligne musicale reste "rock", mais toutes les évolutions à venir sont présentent (voix réverbée, bass, riffs de guitares) dans un titre comme "Paranoid" : le heavy metal, le thrash, le power metal, le speed. Des groupes comme Metallica*, Saxon, Iron Maiden ou Slayer seront, dix ans plus tard, des enfants (innovateurs, certes) de Black Sabbath.

*Il suffit d'ailleurs d'écouter le thème musical de la guitare à la toute fin de "Jack The Stripper" pour y retrouver l'introduction de "For whom the bell tolls"  qui ne sera produite que 14 années plus tard !

Les oreilles ne sont pas habituées, pas préparées : "dissonant", "bruyant" (Rolling Stone mag.) même les spécialistes du rock ne voient pas arriver la nouvelle vague du rock, ne voient pas que le hard rock vient de naître.



Voici une prestation live de Paranoid. Gardez bien à l'esprit que l'on est en 1970 !


Black Sabbath - Paranoid
(Paris en 1970)



Le contexte :

Rolling Stones - Paint it black



The Beatles (and Yoko Ono ?) - Let it Be



Paris Match était à fond sur le coup !
(et encore, 68 était passé par là !)

Publié par comprendre - dans Musique
commenter cet article

commentaires

D 14/06/2008 04:33

Si tu savais comme je suis inculte en hard...Mais, pour ma défense : en Paris-Match, presque tout autant ;-)

Psykotronik 12/05/2008 18:37

Salut Comprendre.J'adore cet album de Black Sabbath. C'est peut être un de mes albums préférés tous genres confondus. Ce qui frappe, c'est la modernité de leur son ! On dirait que l'album a été enregistré il y a 10 ans. Quand a l'influence de cet album sur le monde du rock, ça dépasse même le heavy metal : Nirvana lui même est très influencé par eux.Hier soir j'ai vu "Iron Man" au cinéma, c'est une tuerie. De loin, l'un des meilleurs films de super-héros de tous les temps, Robert Downey Jr est excellent dans le rôle de Tony Stark. Et le générique de fin, c'est... "Iron Man" de Black Sabbath justement, présent sur l'album "Paranoid" ^^Allez, bon rangement à toi, passe une bonne semaine@++Psykotronik

Trazom 12/05/2008 17:40

J'avoue que sur ce coup, je suis plus Rooling Stones que Black Sabbath ;-)

Adri 12/05/2008 14:07

je suis pas raisonnable lol.

Plumedoie 12/05/2008 12:18

ReTu as pas fait un billet sur Mai 68????